1. #1

    Tout est outil d'Asha !

    Bonjour à tous voilà une brève histoire sur la nécropole, si cela vous plait et que vous voulez d'autres petits récits à la suite n'hésitez pas à me le demander ! (Je remercie Kimundi d'avoir ouvert cette section du forum qui est juste fantastique !)

    Tout est outil d’Asha !


    J’étais prostré sur le sol lamentablement. Une situation des plus normales pour un mort mais des plus inconvenantes pour un seigneur nécromancien de ma trempe. Autour de moi rugissaient trompettes et cris, l’odeur de la mort était omniprésente.

    Toutefois ce n’était pas le nombre de corps gisant à même le sol qui me troublait, ni même les hurlements d’agonie des quelques zélateurs malchanceux faisant plus ample connaissance avec un dragon fantôme.

    Non c’était cette présence, ce murmure qui me poussait lentement mais indubitablement vers la folie, le vide.
    Pour la première fois de ma non-vie j’eus peur. Ce que ces hommes étaient en train d’invoquer allait tous nous précipiter vers l’oblitération !

    Je levai la tête et aperçus mon maître l’archonte Belketh, l’ange déchu le moissonneur d’âmes. Toujours calme comme la mort elle-même le moissonneur fit un pas en avant, les ailes tombantes et le visage fermé, et je compris.

    Je compris que mon seigneur s’avouait vaincu. Tout son génie et son expérience n’avaient pas suffi pour arrêter les fidèles de l’oubli. Comme moi, il tomba et pour la première fois depuis des millénaires, la mort elle-même sembla anéantie.

    Je n’ai jamais cru en rien d’autre que le pouvoir. Contrairement à d’autres nécromanciens qui vouent un culte à Asha, le dragon primordial, je n’étais pas un croyant. Je supportais à peine leurs discours grandiloquents sur le cycle de notre déesse s’achevant par la mort pour la plupart, et pour quelques élus (les non-morts) par la mort terminale qui signifie la fin de la non-vie.

    Toutefois en cet instant où tout c’en quoi je croyais tombait inexorablement vers l’oubli, j’entendis le chant de l’araignée, le chant des namtarus :
    « Tout est outil d’Asha », la devise des nécromanciens. Avec une force que je ne me soupçonnais pas j’achevai de me lever. Je fis alors face aux limbomanciens et déchaîna la mort sur eux.

    Mais ce ne fut pas suffisant. La mort seule ne pouvait vaincre un tel ennemi. Alors j’entendis la voix d’Asha et tout devint clair. Que nous le voulions ou pas nous sommes tous outil d’Asha du plus petit papillon au plus affreux cyclope, peu importe l’allégeance seule compte la création, la préservation du cycle !
    Arkath, dragon du feu et protecteur des nains, répondit à l’appel de sa mère et vint à ma rencontre m’offrant sa flamme. Peu importait que je sois nécromancien et humain. Je me battais pour Asha et cela suffisait.

    Dans un fracas de fin du monde je levai ma main et fit pleuvoir le feu et la mort étroitement enlacés sur les zélateurs du vide. Les limbomanciens fondirent et moururent comme neige au soleil.

    Alors, comprenant enfin le sens véritable de ma vocation je m’exclamai sur les cadavres fumants de mes ennemis : « Je suis Adar-Malik, détenteur de la flamme interdite, messager de la mort silencieuse, tout est outil d’Asha » !
    Share this post

  2. #2
    Avatar de Knightbob69008 Les Trentenaires
    Inscrit
    juillet 2012
    Lieu
    Lyon
    Messages
    412
    Très sympa, j'aime le style.
    Et le contenu du récit se justifie très bien avec les capacités d'Adar-Malik!
    Share this post

  3. #3
    Merci beaucoup,

    j'ai toujours été fan de la nécropole dans tous les HOMM, contrairement à la majorité des jeux les nécromanciens ont un vrai objectif et ne sont pas juste des méchants classiques.
    Share this post

  4. #4
    Avatar de WCB.Kimundi Forumeur fou
    Inscrit
    juin 2013
    Messages
    1 733
    J'aurais très bien vu ce texte en bio officiel d'Adar-Malik, bravo ! J'adore
    Share this post

  5. #5
    Merci beaucoup, Je ferai probablement d'autres récits.
    Share this post