1. #1
    Avatar de Player_43 Passionné des forums
    Inscrit
    mars 2008
    Messages
    347
    Vers 1940 l'armée de l'air suisse était équipée de BF109D qui ont ensuite évolué vers les versions supérieures E, G ...





    Sur Flick'r ils semblent dire que la suisse a défendu sa neutralité (assez illogique comme situation si il faut faire la guerre pour rester neutre) contre l'envahisseur allemand.

    Ici : http://www.flickr.com/photos/21506358@N04/2153696759/

    Cela veut-il dire qu'il y a eu des combats 109 vs 109 ?

    Il est également précisé que vers la fin de la guerre, la Suisse à été équipée de BF109 G. Comment se fait-il que l'Allemagne a accepté de leur livrer des 109 G alors que peu de tems au par avant, c'était l'affrontement 109 vs 109 ?
    Share this post

  2. #2
    Avatar de Player_43 Passionné des forums
    Inscrit
    mars 2008
    Messages
    347
    Vers 1940 l'armée de l'air suisse était équipée de BF109D qui ont ensuite évolué vers les versions supérieures E, G ...





    Sur Flick'r ils semblent dire que la suisse a défendu sa neutralité (assez illogique comme situation si il faut faire la guerre pour rester neutre) contre l'envahisseur allemand.

    Ici : http://www.flickr.com/photos/21506358@N04/2153696759/

    Cela veut-il dire qu'il y a eu des combats 109 vs 109 ?

    Il est également précisé que vers la fin de la guerre, la Suisse à été équipée de BF109 G. Comment se fait-il que l'Allemagne a accepté de leur livrer des 109 G alors que peu de tems au par avant, c'était l'affrontement 109 vs 109 ?
    Share this post

  3. #3
    Avatar de Kintaro_343-kkt Dinosaure
    Inscrit
    décembre 2006
    Messages
    1 124
    Player, la question que tu soulèves est intéressante mais "Flick'r" est le nom du site d'hébergement de photographies. Le propriétaire de ce compte Flick'r se fait appeler "sneaksmaster".

    Je pense qu'avec "défendre sa neutralité" sneaksmaster a voulu dire que la Suisse a défendu sa souveraineté sur son territoire mais sans rejoindre officiellement les autres ennemis de l'Allemagne.

    Pour le 109 suisse au cours de la guerre, les 109G livrés ou pas livrés... pour tout ça je n'ai aucune réponse. Attends qu'un experten se signale, ça ne saurait tarder
    Share this post

  4. #4
    Avatar de ungibus Membre à temps plein
    Inscrit
    septembre 2006
    Messages
    746
    De mémoire, une nuit de 44, un chasseur de nuit équipé de tous les perfectionnements électroniques allemands (style radar, détecteur d'émissions et autres) se posa en Suisse perdu.
    Les nazis firent le forcing pour le récupérer, en particulier en acceptant de vendre une douzaine de Me 109G aux suisses dont les Me 109D et Morane 406 ne faisaient plus le poids face aux machines modernes des belligérants.

    Pas sénile, enfin pas encore.
    Share this post

  5. #5
    Avatar de Kintaro_343KKT Fidèle des forums
    Inscrit
    juin 2008
    Messages
    236
    Incroyable comme histoire, comme quoi les Allemands avaient un certain respect du droit de l'époque, même si pour d'autre choses ils ne l'eurent pas. Après avoir occupé la Pologne, la Belgique, la France, l'Ukraine, les Pays bas et j'en passe, ils auraient pu aller chercher tranquillement ce chasseur posé en Suisse, rentrer chez eux, et éventuellement "balayer les petits Suisses sur leur passage" si jamais ils avaient osé résister...

    Ça leur aurait coûté si cher que ça ? les Suisses auraient vraiment riposté pour une pseudoviolation du territoire de seulement quelques jours et uniquement pour la récupération d'un avion ?
    Share this post

  6. #6
    Avatar de Player_43 Passionné des forums
    Inscrit
    mars 2008
    Messages
    347
    <BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par ungibus:
    De mémoire, une nuit de 44, un chasseur de nuit équipé de tous les perfectionnements électroniques allemands (style radar, détecteur d'émissions et autres) se posa en Suisse perdu.
    Les nazis firent le forcing pour le récupérer, en particulier en acceptant de vendre une douzaine de Me 109G aux suisses dont les Me 109D et Morane 406 ne faisaient plus le poids face aux machines modernes des belligérants.

    Pas sénile, enfin pas encore. </div></BLOCKQUOTE>

    Ca explique pourquoi ils n'avaient QUE quelques exemplaires du 'G' cfr commentaire sur flick'r.

    Pour ce qui est du rapport de force, étrangement l'allemagne entretenait avec la suisse des relations diplomatiques mais il y a tout de même eu des frictions violentes entre la chasse helvétique et la Lufwaffe ou les petits suisses ont donné du fil à retordre aux allemands, malgré le manque de blindage de leurs 109D. Duel fratricide donc entre Me109 et Me110. On se demande pourquoi les allemands n'ont pas envoyé les versions les plus évoluées de leurs 109 (Le E ou le K était disponible ?) au lieu de chasseurs bombardiers bimoteurs moins adaptés au DF. Le résultat 11-3 çvoir plus bas) en faveur de la suisse n'est dès lors pas étonnant.

    Un livre en parle :



    Résumé du livre :

    Mai-Juin 1940. A plusieurs reprises, des aviateurs allemands violent
    l'espace aérien suisse. Des chasseurs helvétiques Me-109
    les poursuivent et en abattent cinq, dont, le 10 mai, le premier
    avion de bombardement.

    Accoutumée à la victoire, ces incidents vexent la Lufwaffe.
    Les 4 et 8 juin, trois escadrilles de Me-110 de l'escadre de
    destruction 1 reçoivent l'ordre de donner une leçon aux Suisses
    et d'abattre le plus grand nombre possible de Me-109.

    Jusqu'à 44 avions sont impliqués dans des combats aériens violents
    le long du Jura. Les résultats de ces assauts ne sont pas du tout
    ceux que la Lufwaffe avait imaginés, puisque les Allemands perdent
    11 avions, les Suisses 3. Plusieurs pilotes sont tués ou grièvement
    blessés. Dans les deux camps, nombreux sont les avions endommagés.


    La suite ici : http://64.233.183.104/search?q=cache:dX4yvvce0-0J:cgi.e...r&ct=clnk&cd=1&gl=be

    Ca pourrait donner une mission assez originale sur IL2
    Share this post

  7. #7
    Avatar de GCIII-6_Hartenstein Forumeur permanent
    Inscrit
    juin 2004
    Messages
    2 670
    Les suisses ont très farouchement tenu à leur neutralité.
    En 1940, les Bf109D ont attaqué tout appareil qui franchit la frontière entre la France et leur pays, surtout des He111 qui ont franchi la frontière pour échapper à la chasse française, généralement assez endommagés. La chasse suisse s'est donc attribuée quelques victoires de la sorte.
    Les suisses ont ensuite perçu des Bf109E3. A l'époque, l'Allemagne vendait encore largement son matériel à l'export, y compris à des pays neutres qui n'avaient pas pactiser avec le Reich. (puis, remarque, les canons du Bf109E3 étaient de conception suisse, il peut aussi s'agir d'une transaction contre la licence de cette arme)

    Quant à l'affaire des Bf109G6, il s'agit effectivement d'une livraison suite à l'histoire du chasseur de nuit.
    Il s'agissait d'un Bf110G4b/R3 du 5./NJG5 de chasse de nuit, équipé de tous les derniers équipements top secrets (Naxos, Schräge Musik), notamment le tout nouveau radar FuG 220 Lichtenstein SN-2, insensible aux windows de brouillage.
    Cet appareil s'est posé par erreur sur l'aérodrome de Zürich-Dübendorff, suite à une erreur de navigation.

    Les allemands et les britanniques se sont alors lancés dans une course de démarche envers les suisses pour récupérer l'appareil chacun pour son compte. Les allemands enverront même un commando pour détruire l'appareil, mais celui-ci se fera capturer.
    Finalement, les allemands se sont entendus avec les suisses sur cet échange: la destruction du Bf110 contre la livraison d'une douzaine de Bf109G6.

    Manque de pot pour les suisses, ces appareils étaient assez fatigués, avec certains équipements remplacés par du matériel plus ancien (des ReVi de Bf109G2, par exemple).

    Ces Bf109G6 combattront à leur tour fin 1944, lorsque des P51 violeront la neutralité suisse par erreur (à plusieurs reprises... Les pilotes américains n'étant pas des pros de la navigation). Des Bf109 tomberont, malgré les grosses marques de neutralité suisses peintes sur ces appareils.
    Share this post

  8. #8
    Avatar de Player_43 Passionné des forums
    Inscrit
    mars 2008
    Messages
    347
    <BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">
    Il s'agissait d'un Bf110G4b/R3 du 5./NJG5 de chasse de nuit, équipé de tous les derniers équipements top secrets (Naxos, Schräge Musik), notamment le tout nouveau radar FuG 220 Lichtenstein SN-2, insensible aux windows de brouillage.
    Cet appareil s'est posé par erreur sur l'aérodrome de Zürich-Dübendorff, suite à une erreur de navigation. </div></BLOCKQUOTE>

    C'est tout de même un comble pour un appareil doté de systèmes de navigation sophistiqués que de faire une bourde pareille

    Pour ce qui est des frictions avec les P51, les suisses en ont-ils abattu ou est-ce le contraire ?
    Share this post

  9. #9
    Avatar de GCIII-6_Hartenstein Forumeur permanent
    Inscrit
    juin 2004
    Messages
    2 670
    De mémoire, les suisses ont eu quelques pertes.
    Par contre, pour les P51, je ne sais plus.
    Share this post

  10. #10
    Avatar de Player_43 Passionné des forums
    Inscrit
    mars 2008
    Messages
    347
    <BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par GCIII-6_Hartenstein:
    De mémoire, les suisses ont eu quelques pertes.
    Par contre, pour les P51, je ne sais plus. </div></BLOCKQUOTE>

    C'est tout de même cocasse, ces suisses réputés paisibles qui dérouillent tous les Me110 et le He111 endommagés qui traversent leur espace

    C'est en tout cas pas cool de leur part de dégommer les avions endommagés, au lieu de les escorter jusqu'à l'aérodrome le plus proche et les saisir (pour les échanger contre des G6 )
    Share this post