1. #1
    Pour ceux qui ne l'on pas encore lu et qui souhaite prolongé l'histoire des combats aerien je recommande un exellent livre:LE GRAND CIRQUE 2000 par pierre Clostermann(memoires d'un pilote de chasse FFL dans la RAF.)
    extrait avec lequel j'adhere(page 18)
    Dans une lettre adresse a andre Gilde, st exupery donne une triste et miserable definition du courage:"un peu de rage,un peu de vanité,un plaisir sportif vulgaire...
    je veux bien lui accorder la rage car je la connait,mais la vanité? serait-ce par vanité que st exupery a tenu a partagé notre combat en essayant de piloter un P38 avec 3 ans de retard pendant lequelle,porte parole inconscient de Vichy,il expliquait aux USA que la france devait expier et a roosevelt que De Gaule serait un deuxieme Hitler!Plaisir sportif vulgaire?Allons donc!Quand il y a au bout du chemin la peur,la mort et la noblesse d'un sacrifice librement consenti?Plaisir sportif vulgaire pour les pilotes argentins aux malouines,déboulant a 600 noeuds au milieu de la flotte anglaise? Plaisir sportif, que signifiaient ces mots pour le pilote japonnais kamikaze de vinht ans qui vivait sa nuit des oliviers sachant que le soleil qui allait poindre a l'horizon eclairerait son dernier jour?
    Mots malheureux de la part d'un tres grand ecrivain,ou autojustification?Paix a ses cendres, il a payé.

    _La majorité du livre décrit les combats comme si on etait dans le cockpit manche en main.

    pour ceux qui signe du st Ex je pense preferable que les moutons reste dans les comtes ou a la bergerie
    Share this post

  2. #2
    Pour ceux qui ne l'on pas encore lu et qui souhaite prolongé l'histoire des combats aerien je recommande un exellent livre:LE GRAND CIRQUE 2000 par pierre Clostermann(memoires d'un pilote de chasse FFL dans la RAF.)
    extrait avec lequel j'adhere(page 18)
    Dans une lettre adresse a andre Gilde, st exupery donne une triste et miserable definition du courage:"un peu de rage,un peu de vanité,un plaisir sportif vulgaire...
    je veux bien lui accorder la rage car je la connait,mais la vanité? serait-ce par vanité que st exupery a tenu a partagé notre combat en essayant de piloter un P38 avec 3 ans de retard pendant lequelle,porte parole inconscient de Vichy,il expliquait aux USA que la france devait expier et a roosevelt que De Gaule serait un deuxieme Hitler!Plaisir sportif vulgaire?Allons donc!Quand il y a au bout du chemin la peur,la mort et la noblesse d'un sacrifice librement consenti?Plaisir sportif vulgaire pour les pilotes argentins aux malouines,déboulant a 600 noeuds au milieu de la flotte anglaise? Plaisir sportif, que signifiaient ces mots pour le pilote japonnais kamikaze de vinht ans qui vivait sa nuit des oliviers sachant que le soleil qui allait poindre a l'horizon eclairerait son dernier jour?
    Mots malheureux de la part d'un tres grand ecrivain,ou autojustification?Paix a ses cendres, il a payé.

    _La majorité du livre décrit les combats comme si on etait dans le cockpit manche en main.

    pour ceux qui signe du st Ex je pense preferable que les moutons reste dans les comtes ou a la bergerie
    Share this post

  3. #3
    Avatar de Kintaro_343KKT Fidèle des forums
    Inscrit
    juin 2008
    Messages
    236
    Je ne pense pas qu'il faille prendre un extrait d'une lettre dans un sens qu'il n'a peut-être pas. Dans quel contexte cela a été écrit ? Saint-Exupéry avait sa propre expérience de la guerre, et ne pouvait pas avoir accès au recul que nous avons nous-mêmes, tout comme Cousteau ignorait royalement la résistance alors que son frère participait activement dans la collaboration (quoi qu'on attribut aux "Mousquemers" une certaine action de sabotage, mais bon, je ne sais pas quoi trop en penser...) Ce que je veux dire c'est que d'un certain point de vue, lorsque les gens ont une guerre sous le nez, le manque d'accès à l'information, la pression des propagandes de tous bords, le fait qu'ils n'ont qu'une vision partielle... tout ceci les prive du recul nécessaire pour juger. Les kamikazes n'étaient pas très présents dans l'univers quotidien de la France occupée, et la guerre des Malouines n'existait même pas. Mais Saint-Ex ne peut ignorer le jusqu'au-boutisme héroïque et chevaleresque (et je pèse mes mots) des pilotes français de la bataille de France.

    N'avez-vous pas l'impression que Saint-Exupéry parle ici de sa propre action, de sa propre participation au combat, de son vécu personnel ?
    Share this post

  4. #4
    Avatar de aeromax7 Fidèle des forums
    Inscrit
    janvier 2008
    Messages
    239
    Le grand cirque 2000; quel exellent bouquin !
    Je l'ai lu l'année dernière, vraiment incontournable à tout passioné d'aviation de la SGM
    Un as racontant humblement ses débuts puis sa carrière entière. Un super style et une précision extra, on s'y croirait
    Share this post

  5. #5
    <BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Kintaro_343KKT:
    Je ne pense pas qu'il faille prendre un extrait d'une lettre dans un sens qu'il n'a peut-être pas. Dans quel contexte cela a été écrit ? Saint-Exupéry avait sa propre expérience de la guerre, et ne pouvait pas avoir accès au recul que nous avons nous-mêmes, tout comme Cousteau ignorait royalement la résistance alors que son frère participait activement dans la collaboration (quoi qu'on attribut aux "Mousquemers" une certaine action de sabotage, mais bon, je ne sais pas quoi trop en penser...) Ce que je veux dire c'est que d'un certain point de vue, lorsque les gens ont une guerre sous le nez, le manque d'accès à l'information, la pression des propagandes de tous bords, le fait qu'ils n'ont qu'une vision partielle... tout ceci les prive du recul nécessaire pour juger. Les kamikazes n'étaient pas très présents dans l'univers quotidien de la France occupée, et la guerre des Malouines n'existait même pas. Mais Saint-Ex ne peut ignorer le jusqu'au-boutisme héroïque et chevaleresque (et je pèse mes mots) des pilotes français de la bataille de France.

    N'avez-vous pas l'impression que Saint-Exupéry parle ici de sa propre action, de sa propre participation au combat, de son vécu personnel ? </div></BLOCKQUOTE>
    Ma reponse sera breve ,procure toi cette ouvrage,fait toi plaisir en le lisant et fait toi ta propre opinion.Ca sert a ca un livre et j"espere t'avoir mis l'eau a la bouche.Dailleur si quelqu'un peut m'en conseiller un autre du meme gout je suit preneur
    Share this post

  6. #6
    Avatar de Kintaro_343KKT Fidèle des forums
    Inscrit
    juin 2008
    Messages
    236
    Merci Motorhead, mais j'ai déjà "Feu du Ciel" en attente avec dans le haut de la liste plusieurs autres lectures aussi en attente. Par contre il faudrait que la lettre de Saint-Exupéry soit citée en entier dans le livre de Clostermann pour que la lecture du livre change quelque chose à ce que j'ai écrit, mais apparemment ce n'est pas le cas.
    Share this post

  7. #7
    Avatar de Moon_352 Passionné des forums
    Inscrit
    octobre 2005
    Messages
    351
    Je ne me permettrais pas de juger de tels écrits...
    N'ayant pas connu cette période, c'est surtout nous qui avons trop de recul vis à vis de ceux qui étaient le nez dedans, "jouant" chaque jour avec la mort, la leur et celle des autres !

    Perso, je demanderais plutôt aux pilotes de chasse actuels, et ayant été sur zone de combat, ce qu'ils pensent de ce courrier !
    Par mon job, j'ai rencontré des Irakiens...dont des enfants...qui avaient subit les avions de chasse US avant de fuir l'Irak. La seule chose dont je sois sure, c'est le chaos que cette guerre crée dans les esprits des plus jeunes, alors la notion de "sport"...semble déplacé en 2008 !

    Car le coté sportif, ça doit étre selon les pilotes, j'imagine...
    D'ailleurs, moult video sur le net démontrent cette posture "sportive" mais jusqu'à présent hors des zones de combat (passage au ras des paquerettes : les pilotes frenchies ont une certaine cote vis à vis des US/Israëliens dans ce type de jeux ) où là, j'imagine que la concentration l'emporte sur le coté sportif !

    Bref, les ressentis (sport, vanité, rage etc.) des années 40 et ceux dans la tète des pilotes de nos jours doit simplement dépendre...de chaque pilote, qui sont loin d'étre des robots (pour l'instant) !
    Share this post

  8. #8
    Avatar de Player_43 Passionné des forums
    Inscrit
    mars 2008
    Messages
    347
    ... sport, vanité, rage etc ne sont du qu'à de subtiles modifications des équilibres chimiques dans les synapses neuronales du systéme limbique.

    Les sensation de dualité que nous percevons (tentation de prendre un risque ou de planquer ses c....) n'est qu'une illusion due à la complexe intéraction entre les organes constituant ce fameux systéme limbique, siége des émotions. En effet, chaque élement de cette structure sub-corticale (hypothalamus, hippocampe, etc...) est programé pour promouvoir tel ou tel type de comportement (agressivité, empathie, peur, joie, libido ...) et se comporte comme s'il bossait pour son propre compte en essayant de tirer la couverture de son côté -&gt; on pourrait s'imaginer que ces tiraillement sont des vecteurs comportementaux sur la toile de notre moralité (=limites de notre champs d'action) et que notre comportement en est la résultante, d'où la sensation que plusieurs personnages nous gouvernent (l'un héroïque, l'autre prudent, lache ou porté sur la libido ...). Notre être conscient peut favoriser telle ou telle tendence et modifier la résultante (ce mécanisme reste à découvrir)


    Systéme limbique sur Wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_limbique

    Plus de détails au bout de ce lien : http://ru.youtube.com/watch?v=T7nXiX...eature=channel

    Si notre être conscient à la possibililté d'influer sur la résultante, la question est de savoir qui perçoit ces émotions et décide de du comportement à adopter ? Est-ce une âme extradimmensionnelle, comme l'autoriserait la théorie quantique ?

    Si on admet le concepte de l'âme l'étape suivante est de se demander si l'âme à le choix d'ordonner au corps d'agir de telle ou telle façon (courageuse , coléreuse , peureuse , agressive .. etc ...) vu qu'elle pilote un cerveau prédéterminé par son inné/acquis. A cette question je répondrais que oui. Donc châpeau bas à ceux qui ont eu le courage d'aller au bout de leur convictions et pour les autres, ce cera peut être pour dans une autre vie
    Share this post

  9. #9
    Avatar de Kintaro_343KKT Fidèle des forums
    Inscrit
    juin 2008
    Messages
    236
    <BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Kintaro_343KKT:
    N'avez-vous pas l'impression que Saint-Exupéry parle ici de sa propre action, de sa propre participation au combat, de son vécu personnel ? </div></BLOCKQUOTE>
    Share this post

  10. #10
    c'est du grand n'importe quoi cette démonstration du système limbique. faudrait penser à éteindre IL2 et sortir prendre l'air de temps en temps.
    Share this post