1. #1
    Avatar de NRV_Black Dinosaure
    Inscrit
    mai 2016
    Lieu
    Dans le Sud, fada
    Messages
    1 327

    (Projet Fan-Made) R6S : Introduction du nouvel agent indonésien Outcast.

    Salut à tous !

    Après un temps de rédaction beaucoup trop long dû à un cas de flemmite aigüe, j'ai enfin terminé mon quatrième agent de DLC pour Rainbow Six Siege !
    Je vous laisse donc juger mon travail, je prévoirait peut-être un jour de publier mes idées sur la partie anglaise du forum pour voir les potentiels retours, si un jour j'ai la motivation de faire tout ça
    Dans l'ordre, vous aurez donc la présentation du gadget unique, l'armement de l'agent, sa biographie et quelques lignes de dialogues en partie.
    Sur ce, bonne lecture !

    CTU : Kopassus (Komando Pasukan Khusus).
    Groupe : Défenseur.
    Rôles : Patrouille, Contrôle des foules, Sécurisation.

    Gadget unique : Lanceur de Composés Chimiques « Tack-tical ».

    - Le Lanceur « Tack-tical » est un dispositif se présentant sous la forme d’une arme d’épaule projetant à distance une mousse verdâtre à différentes propriétés par paquet de 20 grosses billes par chargeur, à une cadence de tir de 300 coups par minute. L’arme dispose de 4 chargeurs au total et sa distance de projection atteint les cinq mètres avant de commencer à retomber lourdement au sol.

    - En fonction de son utilisation, la substance va avoir différentes capacités. Dans le premier cas où elle est répandue sur le sol sans l’accumuler, chaque bille individuelle va s’aplatir pour s’étendre sur une surface d’environ 0.3 mètre de diamètre. Si un attaquant marche sur la surface collante, il se retrouve englué et sa mobilité est fortement diminué, à la manière d’un barbelé. En fonction du temps resté dans une surface collante, une jauge de malus va apparaitre en bas de l’écran qui se remplit au fur et à mesure que l’on reste à l’intérieur. Au bout de 4 secondes, la jauge est entièrement remplie, et l’ennemi garde le malus de mobilité pendant deux secondes supplémentaires en dehors de la surface collante. Si un ennemi se fait toucher par une bille, il prend 5 points de dégâts et sa jauge de malus en mobilité est directement remplie au maximum. Un chargeur entier consacré à l'utilisation de la mousse pour ralentir l'ennemi correspond grossièrement à la surface couverte par deux fils barbelés.

    - Dans le cas où la substance est accumulée au sol en visant au même endroit, elle va commencer à ériger un obstacle qui s’élève à une hauteur maximale similaire à celle d’un bouclier déployable. On peut donc prendre pour couverture temporaire cette protection qui a la propriété d’absorber 75% des dégâts par balles tirées à travers, ainsi que d'annuler le bonus multiplicateur de dégâts lié au tir à la tête. Aussi, la protection donne un malus de mobilité similaire au premier cas d’utilisation si un attaquant touche la surface ou franchit l’obstacle. La création d’un obstacle ayant les dimensions d’un bouclier classique demande un chargeur entier.

    - Enfin, le dernier type d’utilisation est sur les murs, sols, bas des barricades et conduits pour drones, car la substance va permettre de reboucher les surfaces détruites par les attaquants pour briser leurs lignes de vues ainsi que de ralentir la progression des drones sur l’objectif dès la phase de préparation. Le gadget devient donc un contre direct aux agents tels que Maverick ou Hibana en leur empêchant de garder une ligne de vue sur l’objectif, et les drones se retrouvent dans l’obligation de passer par un autre chemin ou d’attendre une ouverture.

    - La faiblesse du gadget repose dans la forme temporaire de son temps d’action, car contrairement à la plupart des gadgets, les surfaces collantes se déstructurent 45 secondes après avoir été tirées. Le gameplay du gadget force donc à l’utiliser au bon moment, le moins tôt possible pour être le plus efficace. Le gadget a la même résistance qu’un mur classique, ce qui le rend plus facilement destructible par rapport aux armes à gros calibre, aux fusils à pompe ou encore aux explosifs en tout genre. Le contre principal au gadget est le boost d’adrénaline de Finka, qui donne un bonus de déplacement sur la surface collante de la même manière que dans les barbelés. Les agents tels que Ash, Zofia, Buck ou Sledge sont moins handicapés par le gadget, mais cela force dans les trois premiers cas à faire le choix de gaspiller leurs munitions pour le contrer. Aussi, la surface collante ne peut pas se déployer sur les gadgets alliés ou ennemis, notamment sur les dards Trax de Gridlock qui détruiront naturellement la mousse non-accumulée au déploiement.

    - Outcast est un agent qui demande beaucoup d’expérience pour être le plus efficace possible en matière de communication et de positionnement sur la carte de jeu, car il doit se retrouver au bon endroit au bon moment. C’est donc là tout l’enjeu de l’agent qui doit bien savoir doser la distance entre les attaquants et lui-même, pour ne pas se retrouver trop exposés à leurs attaques tout en leur faisant perdre le plus de temps possible. Il faut compter sur la communication des alliés grâce à des agents tels que Valkyrie, Mozzie ou Echo pour savoir où se déplacer en priorité, et l’aide d’agents tels que Rook ou Doc lui permettent d’améliorer sa longévité tout au long de la manche. En résulte un agent qui est adapté avant tout aux plus hauts niveaux de jeux ainsi que sur la scène compétitive.

    Armement :

    PM2-V2 (Mitraillette) :

    Cette mitraillette à suppresseur intégré dispose d’une grande cadence de tir, mais d’un chargeur limité à 20 balles.

    Dégâts : 30 par balle, 18 au-delà de 28m
    CPM : 1000
    Recul : Moyen, similaire à la MPX
    Capacité : 20 balles + 1 (140 en réserve, 220 en Chasse aux Terroristes).
    Accessoires disponibles : Viseur Point rouge, Viseur Holographique, Viseur Reflex, Poignée verticale, Poignée inclinée, Laser.

    SAP6 (Fusil à pompe) :

    Fusil à pompe manuel à chargeur de 6 coups, compact et rapide à recharger.

    Dégâts : 44 par plomb qui touche, 18 au-delà de 20m
    CPM : ~85 en tirant le plus vite possible
    Recul : Moyen, compensé par le temps entre chaque tir
    Capacité : 6 cartouches + 1 (36 cartouches en réserve, 60 en Chasse aux Terroristes)
    Accessoires disponibles : Viseur Point Rouge, Viseur Holographique, Viseur Reflex, Laser.

    PS-01 (Pistolet) :

    Grand pistolet au style futuriste à calibre 5.56, disposant d’un chargeur grande capacité.

    Dégâts : 49 par balle, 29 au-delà de 22m (42 équipé d'un silencieux, 25 au-delà de 22m)
    CPM : ~550 en tirant le plus vite possible
    Recul : Moyen
    Capacité : 18+1 (90 balles en réserve, 144 en Chasse aux Terroristes)
    Accessoires disponibles : Silencieux, Frein de bouche, Laser.

    Gadgets secondaires :
    1 C4 ou 2 Alarmes de proximité.

    Armure et vitesse :
    2 points d’armure, 2 points de vitesse.

    Biographie :

    Nom : Made Murniati
    Date : 9 Juillet (32 ans)
    Lieu de naissance : Denpasar, Indonésie.

    « J’ai du mal à me regarder dans la glace quand je repense au passé : j’ai peur de voir leur reflet derrière mon épaule, me jugeant pour la plaie que j’ai été pour eux. J’avance pour fuir ce que je suis incapable de sauver. »

    PARCOURS :
    Le second fils d’une large famille balinaise, Made vivait parmi les siens en tant que Sudra, la catégorie la plus basse dans le système de caste de l’île de Bali. Encore jeune, Made n’accordait aucune importance à ce système durant son enfance, jusqu’à ce qu’il l’assimile comme un frein à son destin. En tant que Sudra, il ne pouvait exercer aucune autorité sur la région alors qu’il rêvait de faire parti des guerriers de la caste des Wesia. Alors, à l’âge adulte, il fit en sorte d’usurper l’identité d’un membre d’une famille des Wesia, pour espérer avoir une carrière militaire ou dans la police.
    Malheureusement pour lui, six mois plus tard, son crime fut appris par sa famille. Alors qu’il croyait rendre honneur à cette dernière en aspirant à un destin glorieux, elle fut couverte de honte auprès des habitants qui entendirent les accusations. Alors que les autorités étaient à sa poursuite, il fut renié par ses proches et chassé de l’île avec quasiment rien à emporter.
    Par un incroyable instinct de survivaliste, Made a réussi à survivre pendant 3 ans en faisant des centaines de petits métiers, en se sustentant avec à peine de quoi tenir chaque jour, et en esquivant improbablement les maladies qui pouvaient l’abattre. Tourmenté par son passé, il décida un jour de se lancer un ultimatum en se rendant à Jakarta pour se faire recruter dans l’armée, se promettant d’accomplir son dernier espoir de jeunesse ou de mourir sans futur. A sa grande surprise, il attira les faveurs d’un commandant qui fut impressionné par sa capacité à avoir survécu dans les milieux ruraux avec un talent inné pour la survie alors qu’il racontait son passé sans points d’intérêt selon lui. En ayant finalement accompli son ambition profonde, il entama une carrière militaire qui le mena quelques années plus tard dans les forces spéciales, où il fût connu comme un atout de choix dans les longues missions de prise d’informations en milieux hostiles.
    Six a vite compris à quel point Made pouvait être un avantage pour l’équipe, en souhaitant aussi le soutenir psychologiquement pour affronter son anxiété face au passé. Il fût recruté quelque mois après les premières conversations avec Harry.

    PROFIL PSYCHOLOGIQUE :
    La nature de Made est actuellement encore très lunatique, dépendant des périodes d’activités : en général assez enjoué durant les missions importantes, il lui arrive pourtant de ressentir de lourdes déprimes pendant des semaines quand il n’est pas attelé à un travail complexe. Il est très délicat de gérer cette situation où il faut éviter dans un premier cas qu’il se remémore son passé et dans un second cas qu’il soit sujet au surmenage. Made fait aussi preuve d’un sentiment de panique quand on lui évoque la possibilité de s’excuser auprès de sa famille, et il se sent formellement incapable de remettre ne serait-ce qu’un pied sur l’île où il a vécu, ne pouvant plus se rapprocher de tout ce qui lui rappelle l’ancien temps.
    Une bonne nouvelle reste cependant son amitié malgré sa nature solitaire forgé par son âme de survivaliste avec Olivier « Lion » Flament, qui s’est rapproché de lui en apprenant son passé similaire au sien face à la famille. On reconnait la joie dans le regard de Made quand il discute avec lui à travers son côté réservé et taciturne.
    Il est nécessaire de surveiller attentivement l’évolution de l’esprit de Made au fur et à mesure du temps : le risque est qu’il connaisse un jour un nouvel échec dans sa vie en pleine exertion de son métier qui appuierait sur sa détresse psychologique actuelle, mettant brutalement à terre ses efforts de relativisation sur son importance dans la société. C’est un enjeu majeur pour cet agent qui a de fortes chances de tomber en dépression, un état dont on ressort bien plus difficilement que durant une déprime.

    FORMATION :
    Armée de terre indonésienne
    Komando Pasukan Khusus

    EXPÉRIENCES NOTABLES :
    2005 – Opérations de lutte anti-terroriste contre la Jemaah Islamiyah à Jakarta.
    2014 – Mission humanitaire d’aide durant l’éruption du volcan de Kelud sur l’île de Java.

    NOTES :
    À la suite des conseils de psychologues, Made met sa productivité à l’œuvre entre chaque mission en s’essayant à l’art sous le regard et l’assistance assidu de l’agent Glaz. Bien qu’il reste encore un apprenti, Timur reconnait en ses premières œuvres une très forte expression de ses sentiments sous les traits des pinceaux. La poursuite de l’activité est vivement conseillée pour canaliser les périodes de déprime de l’agent et dépasser son anxiété face au passé.

    Quelques lignes de dialogues en partie :

    Au spawn, Chasse aux Terroristes :
    « Ça peut vous paraitre bizarre, mais… J’espère que ça ne sera pas trop court. »
    « Vous pensez tenir combien de temps sans eau ni nourriture, vous ? »
    « S’il-vous-plait, ne faites pas attention à moi... »
    « Je suis quand même plus doué à l'art de la guerre qu'au troisième… »
    « *Baille* Ça dérange quelqu’un de nous faire un peu de café ? »

    Déploiement du Lanceur à Composés Chimiques :
    « Je rentre dans ma période verte ! »
    « Attention, peinture fraiche. »
    « Toute cette couleur rendrait Glaz fier… ou pas. »
    « J’aime poser une colle aux autres. »
    « Mon Tack-tical est prêt à engluer n’importe quoi. »
    « Tack-tical prêt, planquez vos chaussures neuves. »
    « Prêt pour une partie de paintball ? »
    « Faisons durer le plaisir ! »

    Réanimation :
    « Debout, agent ! »
    « Désolé, mais la retraite c’est pas pour tout de suite. »
    « Agent au sol, vous me couvrez ? »

    Trivia :

    - Le « Tack-tical » est un simple jeu de mots entre le mot « tactical » et le « tack » qui définit la pégosité d’un matériau.
    - L’armement a été choisi par rapport à l’industrie locale produite par PT Pindad, qui a créé la mitraillette et l’arme de poing retrouvables dans les choix de l’agent. Pour cette dernière, il existe d’autres pistolets produits par la société qui sont plus intéressant pour un usage militaire, mais j’ai volontairement choisi le PS-01 qui ressemble au pistolet de Robocop, et qui est donc forcément plus cool

    Merci à tout ceux qui ont eu le courage de lire jusqu'au bout
    Comme d'habitude, tout retour constructif est bon à prendre pour possiblement améliorer l'agent.
    Passez une agréable journée
    Share this post

  2. #2
    Avatar de NRV_Black Dinosaure
    Inscrit
    mai 2016
    Lieu
    Dans le Sud, fada
    Messages
    1 327
    Pour compléter le post (et si vous avez aimé l'idée), je vous met quelques liens vers mes autres idées d'agents :

    Maëlstrom : https://forums-fr.ubi.com/showthread...Ma%C3%ABlstrom
    Geber : https://forums-fr.ubi.com/showthread...9gyptien-Geber
    Bitakhón et Raashán : https://forums-fr.ubi.com/showthread...ion-Dark-Rites
     1 people found this helpful
    Share this post