1. #1
    Avatar de LOUERN-_- Forumeur fou
    Inscrit
    février 2017
    Lieu
    Dans un autre monde... Helheim peut être...
    Messages
    1 491

    Fanfic For Dishonor Saison 2 N°4

    Précédemment: For Dishonor Saison 2 n°3

    So... Previously:

    Spoiler:  Show

    […]

    « Pourquoi tu m’emmerdes l’obsidien ? Il fait beau, on se rapproche de notre destination et je suis de bonne humeur… t’as du sable dans le cul, ça te démange quelques part, t’es pas jouasse ? »

    « Non mais c’est que… attends comment ça on se rapproche ? On en a encore pour des semaines pour rejoindre le bastion ! »

    […]

    « Si tu le dis… du coup pour info on a rendez-vous avec le destin ! »

    « Pourquoi t’es si énigmatique aujourd’hui ? Pourquoi on fait un détour ? Pourquoi on va pas chopper l’autre fumier ? Pourquoi pas aller direct le buter que chacun rentre chez soit ? »

    […]

    « Ben on parle d’un gars qui te désintègres d’un revers de main, qui te provoque un tsunami à raser une forêt entière… on parle de tuer un Dieu tout de même. Donc la moindre des choses c’est de se mettre au niveau ! »

    « … parce que tu connais quelque chose pour tuer un Dieu toi… avec ton allûre de clodo j’ai des doutes… »

    […]

    « Du calme ! On approche de l’objectif ! Tenez-vous prêt ! »

    « Prêt à quoi ? »

    « Ben parait que ce lieu est protégé par un dragon, donc… »

    […]

    « … tu es fou… ? Pas la forêt noir ! »

    […]

    « … bon… en plus du dragon il se pourrait que la forêt soit maudite, que des morts y sont tapis attendant l’occasion d’aspirer la vitalité des personnes s’y aventurant… »

    […]

    « … mouais… et à part le folklore local y a une menace sérieuse dans tout ça ? »

    « … heu… parait qu’il y a aussi des abeilles tueuses mais j’ai un doute… mais t’es pas allergique… si ? »

    […]

    « T’es gentil le nain, j’ai bien compris le principe « d’y aller tout seul »… ce que je te demandes c’est pourquoi ? »

    […]

    « … tu me prends pour un con ? Et je suis censé aller chercher quoi moi là-bas ? Comment je vais trouver mon chemin? »

    […]

    « si tu n’y va pas je te crame. »

    […]

    « … trois… deux… »

    « c’est bon… c’est bon… »

    […]

    « … ne pas quitter le chemin… et je fais comment si je ne vois plus le sentier… ? »

    « … tel un aveugle tu es… tel un aveugle tu dois penser… »

    « Euh… qui a dit ça ? »

    […]

    « … mais… mais… connard ! C’est quoi cette histoire… bordel… je vais y rester… »

    […]

    « Qu’as-tu dis ? »

    « Satan ! Je suis satanique… »

    […]

    « Tu peux passer… »

    « Euh… merci… »

    […]

    « ITSVERYHEAVYCALIBURNUS ! La sainte épée forgée à partir de la lance de Longinus… certes une légende assurait que cette lance avait été brisé et que seul la lame avait survécu avec le temps pour finalement forger cette arme… mais je n’aurai jamais cru que c’était vrai… l’arme qui à blessé le fils de Dieu ! Bordel ! »

    […]

    « BON TU LA PRENDS CETTE PUTAIN D’EPEE !? »

    […]

    « Qui… qui à dit ça ? »

    […]

    « …oh putain de nom de Dieu…. J’suis mal… »


    Maintenant... un nouvel épisode de...

    FOR DISHONOR


    Spoiler:  Show

    « … lui … pffff… se réveiller… »

    « OH la ! Rodolphus, Tonitrus, Cometes et Acrobates ! »

    Les quatre montures tractant le charriot s’arrêtèrent. La diligence s’immobilisa et le barbare se retourna pour regarder ses passagers. A l’arrière le chevalier se réveillait…

    « Heuiiiinnnnn… où suis-je… ? »

    « Enfin réveillé l’obsidien ! »

    « De… le nain… mais… mais qu’est-ce que je fais là ? »

    « Ben ça fait trois jours que tu étais dans le coma… Cao à eut la gentillesse de te nourrir par régurgitation et Xiaou s’est occupé de ta toilette… et moi je fais oui-oui le taxi vers notre prochaine destination… »

    « J’ai… j’ai survécu ? »

    « … mais quel couillon… non t’es mort, on te fais marcher d’ailleurs dans deux secondes des angelots vont venir pour une partie de Poker! »

    « Sérieusement ? »

    « … non mais quel truffe… bien sûr que non ! T’es vivant mais je suis pas sûr que tu te sois pas grillé un neurone en chemin ! »

    « … grrrr… toi bien vivant… ! »

    « Désolé cher camarade… je ne sais plus quoi croire après ce que j’ai vue dans la forêt… je… je ne me rappelle pas comment j’ai survêcu au dragon… »

    Léger silence rompu par le barbare :

    « Quel dragon !? »

    « Le dragon ! Celui qui gardait l’épée ! »

    « … c’était une légende le dragon… y a pas plus de dragon dans cette forêt que de courage chez Xiaou ! »

    « Hé copain ! Je… »

    L’orichi s’interrompit en voyant le barbare se menacer lui-même de s’infliger un bon coup de poing en pleine poire. Le sauvage reprit donc :

    « Comme je disais, y a pas de dragon. C’est une légende. D’ailleurs la quasi-totalité de ce que je t’ai dis sur cette forêt est tout aussi fausse, des ragots que les pécores se racontent entre eux pour se rendre intéressant. J’ai toujours eu du respect toutefois pour ceux sachant faire preuve d’un minimum d’originalité mais en l’occurrence… »

    « Attends ! Attends ! Y avait un dragon ! J’en suis sûr ! Je m’en souviens ! »

    « … on l’abandonne sur le bord de la route ? Je crois qu’il y a suffisamment de taré dans le groupe pour ne pas s’encombrer d’une cafetière qui se prend pour une théière… »

    « Ne m’insultes pas le sauvage ! Je te dis que je l’ai vue ! Il gardait l’épée que tu convoitais ! »

    « Une épée… ? Quelle épée ? C’est quoi cette histoire ? »

    « ITSVERYHEAVYCALIBURNUS ! L’épée légendaire ! Cette épée… !? »

    La sentinelle tendit devant lui l’objet qu’il tenait fermement dans sa main pour finalement se rendre compte de ce qu’il s’agissait réellement…

    « … ça c’est un bout de bois le légionnaire… »

    « … mais ! Mais pourtant je l’avais ! J’ai eu le temps de m’en saisir j’en suis sûr… »

    « Cela fait trois jours que tu es inconscient et que tu tiens fermement cette branche pourrie. On a bien essayé de balancer ce truc tout miteux mais tu refusais de t’en séparer ! Pire qu'un chien avec son os ! Alors on t’as laissé ton doudou… »

    « Mais… ITSVERYHEAVYCALIBURNUS… je l’ai vue… »

    « Je crois que t’as plané ! T’es rentré dans le bois et t’en es pas ressortis. Comme le lendemain matin tu revenais pas, le gros est partit te chercher. Sans demander mon avis d’ailleurs ! »

    « Moi… grrrr… besoin de toi… pffff… pour lutin…. Grrrr… »

    « Un sacré gros cœur de nounours… pas beaucoup de cervelle mais un cœur grand comme ça ! Enfin bref… il t’as retrouvé quelques lieux plus loin pataugeant dans la boue inconscient mais tenant ton bout de bois. »

    « … non… »

    « … grrrr… si…. Alors moi… porter toi… pfffff »

    « Maintenant que j’y pense… y a une rumeur qui dit qu’il y a un ruisseau qui prend source dans une petite grotte où pousse des champignons particuliers. Y parait que du coup l’eau à des effets hallucinatoires ! Mais j’aurai pas cru que tu boirais de l’eau toute dégueulasse et boueuse ! Tu serais pas un peu con ? »

    « … je… je me souviens pas… ça avait l’air tellement réel… »

    « Mouais… en attendant t’as pas servit à grand-chose comme d’habitude ! »

    « Attends ! Attends ! Et ton mot moisis que tu m’as laissé, j’ai pas pus l’inventer ça ! »

    La sentinelle se saisit du papier chiffonné qu’il avait conservé dans son gantelet d’acier. Il le « déroula » pour en lire à voix haute le contenu :

    « Retires le poil… qui brille? Hé ! C’est pas ce qu’il y avait écrit à l’origine! »

    Le barbare le fixa d’un air légèrement agacé.

    « Non je te jure ! Y’avait écrit autre chose ! Et puis bordel ça veut dire quoi celle-là de phrase !? On était pas venu chercher une arme ? »

    « J’ai jamais parlé d’arme moi… j’ai dis qu’on devait se mettre au niveau. Et là on est bien partit ! »

    « Comment ça… ? Expliques toi bordel ! »

    « Oh ! Calme toi direct ou je te ramène dans ta forêt boire ton jus de champi ! »

    « … pardon… tu t’expliques… s’il te plais… »

    Le barbare lui sourit de toute ses dents et réponds avec calme :

    « Mais avec plaisir ! Cette forêt est un lieu légendaire où un certain Alviss aurait essayé de convaincre le pére de Thrùd de lui laisser la main de sa fille. Sauf que le padre il voulait pas d’un nain dans la généalogie familiale… alors il le mit au défis de répondre à chacune de ses questions. Ce que Alviss, le sage, fit avec intelligence. Seulement, c’était une arnaque ! Toutes ces questions c’étaient juste pour attendre que le soleil se léve et comme tout le monde sait les nains se transforment en pierre au levée du jou… »

    « … pfff… faire jour… grrrr mais toi… pas pierre… grrrr »

    « Commences pas à faire ton Xiaou le Gros ! Moi je suis un nain physiquement, pas un nain de sang ! Et les VRAI nains, enfin ceux des légendes vikings et ben ils deviennent roche quand le soleil les touche ! »

    « … je comprends pas où tu veux en venir le barbare… »

    « J’oubliais que vos notions culturelles s’arrêtaient à vos propres croyances… bande d’ignares incultes … bref. Une fois changé en pierre, Alviss demeura soi-disant prisonnier sous sa forme de pierre et ce tant que la lumière l’éclairerait ! »

    « Euh Copain… t’avais dis pourtant que y avait pas de lumiére dans la forêt… »

    Xiaou vit la main du sauvage se lever mais il se ravisa et reprit :

    « Intervention pertinente l’idiot, j’allais y venir ! Le père de Thrùd, afin de s’assurer de ne pas avoir à honorer sa promesse, s’assura que le nain reste figé dans sa prison. Pour cela, il demanda l’aide de Dag le dieu du jour ! Ce dernier accepta et lui confia un poil de la crinière de sa monture Skinfaxi qui illumine la terre et le ciel ! Avant que le jour ne s’achève, le padre attacha le poil autour du cou de la statue afin que jamais il ne puisse reprendre sa forme ! Bon… y en a qui dise qu’une fois qu’un nain s’est changé en pierre… ben il est mort et qu'il peut pas redevenir comme avant ! Mais ! Si l’autre con avait suffisamment le doute pour demander un coup de main à Dag, ça valait le coup d’essayer non ? »

    « … connard… putain tu m’as envoyé dans une forêt maudite remplit de créatures diverses… »

    « Non ! Soi-disant maudite, et le reste c’est du folklore ! J’y croyais pas trop… »

    « Suffisamment pour pas vouloir y aller ! ! »

    « J’suis déjà pas bien vue des Ases alors si en plus je me permet d’aller dans une forêt sacrée pour contrer une malédiction donné par les VIP du Valhalla… bref j’ai pas besoin de ça dans mon dossier ! J’essaye de me racheter une conduite moi ! »

    « T’es sérieux là ? Toi t’essaye de te racheter une conduite ? »

    «J’ai dis que j’essayais ! J’ai pas dis que j’y arrivais ! Et puis t’es mal placé pour critiquer le sataniste ! »

    « De… de quoi… ? »

    « Ouais fais pas l’innocent ! Tu parlais pendant ton sommeil ! Alors comme ça gloire à satan et ça te fais voir la vie en rose ? Aahahahahahaaaaaa ! »

    « Non mais… j’ai déliré… y avait rien de vrai… »

    « Aahahahahaaaaa ! Non, mais je m’en fou tu fais bien ce que tu veux ! Mais le gros là il a décidé de faire atelier coloriage pour te faire plaisir »

    « Comment ça… ? Oh putain ! »

    Le chevalier venait de remarquer les nuances de roses sur son armure en diverses endroits et notamment sur le plastron qui semblaient former un genre de quadrupède… la sentinelle se tourna vers Cao :

    « Pourquoi t’as dessiné un chi… ? »

    « Une licorne ! Une très jolie licorne d’ailleurs ! » Intervins immédiatement le nordiste

    « Jolie ! … grrrr non ? pffff…. »

    A voix basse du sauvage à l’attention du chevalier :

    « … fais gaffe, sujet sensible… »

    Avec hésitation l’obsidien répondit alors :

    « Oui c’est heu… très attentionné mon cher Cao. Merci… »

    Le sumo semblait tout content et flatté, s’il avait un chat je suis certain qu’il aurait ronronné tel un petit sumocat…

    « Bon… sinon… du coup on y est allé pour rien ? »

    « Ben après que Winnie ait réussit à te ramener, je me suis dis qu’il serait peut-être plus qualifié ! Et il m’a pas déçu ! Je lui ait tout expliqué et il a accompli la tache en moins d’une heure ! Et dis Cao t’as rien rencontré de flippant en chemin. »

    « Pas créature… bois vide ! Pffff… sauf RTI ! Miam… eux délicieux ! Grrrrrrr ! »

    « Oui, ça c’est un gentil nounours ! Lui… Il m’a ramené ce que je voulais… »

    Le nain sortit de sa besace un fil d’or brillant comme le soleil et le rangea presque aussitôt pour pas que tous finissent aveugler, puis il reprit :

    « … avec ça on pourra aveugler Roht pour qu’ensuite on lui tombe dessus mais j’ai encore mieux ! Parce qu’en plus de me ramener le fil, le gros à libéré le nain ! Et pour le remercier il nous a indiqué un endroit où on va récupérer une arme plutôt Badass ! »

    « … on va récupérer quoi ce coup-ci ? »

    « Gungnir ! »

    « Gun quoi… ? »

    « Gungnir ! La lance d’Odin qui ne peut être arrêté et qui atteint toujours sa cible ! »

    « Euh… ouais ça a l’air plutôt pas mal mais… tu comptes t’y prendre comment pour la voler à Odin ? En supposant que ton Dieu existe… »

    « Tu me prends pour un Xiaou ? Je suis pas bête au point de m’attaquer à un Dieu et qui plus est le plus grand de tous ! »

    « Du coup ton plan de merde c’est quoi ? »

    « Tu apprendras ! Que la lance d’Odin a été perdue ! Très peu le savent d’ailleurs ! En réalité, quasiment personne… »

    « Okay… cool… elle est ou maintenant ta lance ? »

    Le barbare se contenta de sourire longuement. Il se tourna et donna un coup sur les rennes (oh le jeu de mots de merde… pas voulu désolé ! Pour ceux qui n'ont pas comprit, je vous invites à relire le tout début de cette épisode!) pour que le chariot se remette en marche… agacé et surtout furax, le chevalier Pink Unicorn insista :

    « On va la trouver où ta putain de lance ? »

    « Calmes toi… on est plus très loin…

    Le chevalier insista encore mais le nordiste ne répondit point. Notre clodo se contenta donc de lancer toute sortes d’injures au sauvage mais ce dernier ne réagissait pas car dans sa tête il voyait déjà la victoire à l’horizon ! Il se voyait glorieusement écraser Roht, récupérer enfin ce qui lui appartenait et qui lui manquait tant !

    Quelques heures plus tard à peine, ils arrivèrent devant une espèce de petite ferme qui semblait abandonnée d’ailleurs. Le sauvage stoppa le chariot…


    « … voilà on y est. »

    Il descendit ensuite, il fut rapidement suivit par ses compagnons à l’exception de Xiaou qui se contenta de regarder les batiments de pierres qui avait un air assez pitoyable.

    « Heu copain… t’es sûr que c’est là !? »

    « Je suis de l’avis du bridé. C’est ici qu’on est censé trouver la fameuse lance d’Odin !? »

    « Non… enfin si… mais non. »

    « OH PUTAIN ! Tu vas pas recommencer ! Qu’est ce qu’on fout ici si c’est pas pour récupérer la lance d’Odin !? »

    « On vient bien chercher Gungnir mais… »

    « MAIS QUOI BORDEL !!!!! Tu me gave !!!! »

    La sentinelle se rua sur le barbare et le choppa par la gorge, il le souleva au-dessus du sol l’étranglant avec rage…

    « QU’EST-CE QU’ON FOUT ICI !? TU PEUX NOUS LE DIRE !? MARRE D’ETRE DES MARIONETTES ! TU VAS T’EXPRIMER CLAIREMENT POUR UNE FOIS BORDEL !!! »

    Le chevalier était si énervé qu’il ne se rendait plus compte de la force de son étreinte, prise qui empêchait d’ailleurs totalement le sauvage de parler. D’ailleurs de son côté, Xiaou essayait péniblement de dire à l’obsidien de relacher son emprise… car il s’étouffait tout autant que le Nordiste. Cao, qui d’ailleurs n’avait toujours rien comprit de l’histoire des bracelets de Scorpy, s’approcha de l’oriental comme pour essayer de comprendre ce qui n’allait pas.

    « Xiaou… grrrr… toi…. Malade ? pffff… »

    « Humpffffff…. A… Humpffffff aide….. Humpfffff Cop… copain… Humpffffff »

    Tentait de dire Xiaou tout en désignant le chevalier. Cao ne comprenait toujours pas… mais il lui semblait que Xiaou réclamait l’aide d’Azrael. Aussi il s’approcha de ce dernier, qui continuait de s’énerver et de questionner férocement le barbare, lui tapota l’épaule et lui dit tout en désignant Xiaou :

    « …. Grrrrr… Xiaou…. Pffff… sentir…. Pas bien… grrrr… »

    « TU VOIS PAS QUE JE SUIS OCCUPE CAO, XIAOU à qu’à… ah merde… »

    S’exprima alors le chevalier en voyant le samouraï s’agiter dans tout les sens avec sa coloration de schtroumpf. Azrael relâcha donc le sauvage qui tomba sur les fesses dans l’herbe humide…

    « Dé… Désolé Xiaou… »

    « Keuff… Keufff… pas grav… Copain… Keuff… »

    « …. Keuffff… et moi !? Keuf keuffff…. T’excuses pas surtout ! Keuffff… Connard… keuffff… »

    « Va crever le nain… »

    Notre héro charismatique à la top chef attitude respecté de tous… prit un instant pour retrouver son soufle. Il se releva et dit ensuite :

    « J’allais dire… avant que tu t’énerves sans la moindre raison… que nous venions chercher la lance de Lug ! »

    « Non mais tu te fous de notre gueule ! T’avais dis celle d’Odin ! Et c’est qui ce Lug !? »

    « Lug c’est un sois-disant Dieu… d’une autre croyance… enfin bref. Ce gars possède une lance qui est dites magique et qui serait mortelle à chaque coup ! »

    « Et alors ? »

    « Nain… grrrr … Alviiiceux… grrrr… dire moi… pffff… que…. »

    « … je vais prendre le relais Winnie, faudrait pas que tu te fasses un claquage cérébrale. »

    « … euh… merci… grrrr… »

    « Bon ce que le gros voulait dire, c’est qu’en libérant le nain dans la forêt noir, ce dernier lui a révélé que la lance Gungnir avait été perdu dans la forêt où il se trouvait. Il aurait assisté à toute la scène depuis sa forme de pierre. Odin, lors d’une grande chasse, aurait voulu abattre un sanglier avec l’aide de Gungnir. La lance atteind bien sa cible mais il s’agissait de l’un des enfants de la Laie de Crommyon… la soi-disant truie tueuse d’homme. Forcément t’imagines que le rejeton était pas non plus un petit calibre. Du coup, la bête est pas morte sur le coup, elle a eut le temps de s’enfuir avec la lance planté dans son flan… la créature serait morte quelque part à proximité du nain Alviss où un inconnu est venu la récupérer quelques années plus tard. Le nain a supplié l’inconnu de le libérer… »

    « Attends attends... je croyais que le nain était changé en pierre ! Comment à t-il put parler ou ne serait-ce que voir ce qui s’est passé ? »

    « … j’en sais rien, fais pas chier ! T’auras qu’à aller lui demander ! Bref. Le mec à refuser de l’aider et il s’est barré avec la lance ! »

    « Ok… mais comment il sait que c’est ton fameux Lug ? »

    « Avant de se barrer l’inconnu aurait appelé son chien pour qu'il le suive… son chien se nomme Failinis ! Le fameux chien du roi d’Ioruaidh qui aurait été offert à Lug. »

    « Donc si je comprends bien ton plan: c'est de faire confiance à une statue qui t’as conseillé de voler la lance d’un Dieu à un autre Dieu pour que tu puisses t’en servir pour tuer un troisiéme Dieu !? »

    Le nain réfléchit l’espace d’un instant puis répond tranquillement… :

    « Oui c’est ça… »

    « Je te le dis tout net : tu te démerdes ! Hors de question que je me rendes dans cette ferme de bouseux pour aller chercher un bout de bois de merde… j’arrêtes j’en ai marre !

    La sentinelle tourna le dos au barbare et partit… revenant sur leurs pas seul et à pied…

    « Allez l’obsidien ! Fais pas le con ! Tu veux pas lui botter le cul à Roht !? »

    Tenta le sauvage mais le chevalier ne prit même pas la peine de l’écouter et continua son chemin comme si de rien n’était. Cao demanda alors au nain :

    « Moi pas peur ! Moi venir ! Grrrrrrr ! »

    « C’est gentil Balou mais non… parait que le chien provoque la mort de toute les bêtes qui le regardent… et avec toi j’ai le doute que ça arrive… »

    « … moi… pffff… pas compris… »

    « C’est pas grave ! Le principal c’est que je me comprends ! Xiaou !? »

    « … quoi… tu veux que je viennes... copain ? »

    « Au contraire ! Interdiction formelle de bouger du chariot ! Compris !? »

    L’orichi se contenta d’affirmer vivement de la tête avant de retourner se cacher dans le fond du chariot. Cao lui avait l’air un peu déçu et s’assit donc paisiblement à côté des chevaux… animaux qu’il se mit d’ailleurs à regarder avec un air étrange et pas rassurant.

    « Cao ! Interdiction de bouffer les chevaux ! »

    « … pfffff… moi très faim… grrrrrr…. »

    Le nain lui jeta un dernier regard d’avertissement puis il s’avança vers la ferme… depuis qu’ils étaient arrivé il n’y avait pas le moindre signe de vie en provenance de celle-ci si ce n’était de la fumée sortant de la cheminée. Il devait donc y avoir quelqu’un à l’intérieur ! Notre héro s’approcha d’un pas décidé tout en restant attentif au moindre mouvement… mais rien. Il put pénétrer dans la cour puis s’approcha de la porte sans qu’aucun signe de danger ne se révèle à lui. Il ouvrit la porte d’un coup de pied et pénétra à l’intérieur toutes haches dehors prêt à en découdre !

    « Fermes la porte s’il te plais ! »

    Le barbare observa les lieux, bien que l’extérieur faisait très abandonné, l’intérieur avait un certain charme dans le côté rustique. C’était bien éclairé, un porc grillait au-dessus du feu, une belle table avec des fruits et du vin à foison avait été dressé et à sa tête était paisiblement assit un homme roux et barbue de grande allure ! Prés de ce dernier se trouvait un énorme molosse sombre qui avait levé la tête et montrait ses crocs à notre héro. Le propriétaire reposa la choppe qu’il avait dans sa main et insista un peu plus sèchement :

    « J’ai dis : Fermes la porte ! Failinis n’aime pas les courants d’air… »

    Notre nain hésita un instant mais en voyant que son interlocuteur était calme… il décida d’adopter la même attitude décontracté sans pour autant quitter ses fidèles armes ! Il fit claquer la porte en la poussant du pied tou en gardant à l'oeil ses deux potentiels adversaires. Aussitôt la porte fut-elle fermée que le chien reposa sa tête sur le sol et sembla reprendre ce qu’il faisait avant cette interruption : c’est-à-dire dormir et baver… le sauvage s’approcha légèrement mais le roux lui fit signe de ne pas avancer davantage.

    « Lug je supposes ? »

    Le propriétaire se contenta d’hocher la tête pour lui répondre puis silence… le viking légèrement tendu manquait de patience et enchaina :

    « Je viens pour… »

    « Tu viens sur mon domaine sans être invité… Tu pénètres dans ma demeure sans t’annoncer… tu interromps mon repas sans t’excuser… tu m’adresses la parole sans te présenter… et qui plus est tu as l’audace de me demander un service ? »

    « … pas pour un service mais pour… »

    « Je sais ce que tu es venu chercher ! »

    « … ok… je suis Lo… »

    « JE sais qui tu es ! »

    « … si tu sais tout alors pourquoi… »

    « Question de politesse ! »

    « Et couper la parole en permanence c’est aussi de la politesse ? »

    Lug lui sourit.

    « Ne demandes pas à autrui ce que tu n’as toi-même accepté d’offrir. »

    « … super… pensée belle est profonde… c’est cool… »

    « Ne laisse jamais personne savoir ce que tu penses… barbare… »

    « … t’en as d’autres comme ça des phrases à deux balles ? »

    « Ne déteste jamais tes ennemis, cela affecte ton jugement. »

    « Donc je dois te considérer comme hostile ? »

    Tandis que notre héro resserre son étreinte sur ses armes, son interlocuteur lui sourit de nouveau.

    « Peut être que oui… peut être que non… mais sache que j’ai tué mon premier gars à un âge où tu pissais encore au lit… Je n’en suis pas fier, mais c’est ma vie. Alors fais preuve d’un peu de respect gamin. »

    « Si tu sais qui je suis, laisses moi en douter… et puis merde tu veux quoi !? On la sort chacun de notre côté pour voir qui c’est qu’à la plus longue !? On peut passer aux choses sérieuses, j’ai un droit légitime à exercer sur un gros enfoiré en lui dérobant tout ce qu’il possède ! »

    « Légitime ? Ne me raconte pas que tu es innocent parce que c’est une insulte à mon intelligence et que cela me rend de mauvaise humeur. »

    « Question de point de vue… peu importe… la question est si tu as quelque chose qui me permettra de butter ma proie ? »

    « S’il est une chose certaine sur terre, s’il est une chose que l’histoire nous a apprise, c’est qu’on peut tuer n’importe qui. »

    « Je dois prendre cela pour un oui ? Tu possèdes donc bien la lance de Gungnir ? »

    Lug lui sourit longuement pour seul réponse.

    « Je peux l’avoir ? Tu… tu me la donnerais… ? »

    « … non… »

    « Bon je vois que t’es une grosse tête de mule… tu l’auras donc cherché… »

    A peine avait-il mimé le fait d’avancer, que l’imposant molosse avait relevé la tête et montré une nouvelle fois toute sa dentition. Le sauvage se figea sur place, il fallait dire que le toutou était assez impressionnant... un simple geste de Lug suffit à apaiser le chien qui repartit ronquer tranquillement.

    « Bien que je ne sois disposé à te la donner… j’acceptes néanmoins de procéder à un échange… »

    « Il faudrait que je te donnes quoi en échange ? »

    Lug afficha un sourire presque démoniaque…

    « Je vais te faire une offre que tu ne peux refuser… Aujourd’hui tu peux prendre ce que tu souhaites mais un jour… un jour qui ne viendra peut-être jamais ou bien plus tôt que tu ne le penses… je viendrais te voir et tu me devras un service que tu ne pourras me refuser… »

    « Ok… je sais pas pourquoi mais ça pus l’arnaque ta proposition de merde… quel genre de service il faudra que je fasse ?

    « Cela pourra être n’importe quoi et quoi que cela puisse être tu ne pourras le refuser ! »

    « Je suis pas très fan de l’idée… »

    « Comme je l’ai dis… je te fais une proposition que, je le crains, tu ne puisses refuser. Regardes… »

    Lug désigna le barbare, au même instant il sentit quelque chose couler le long de son cou ainsi qu’une vive douleur. Il y posa sa main puis regarda : c’était du sang… un léger filet provenant d’une petite entaille.

    « … non… Xiaou… »

    « Ils sont une dizaine à l’extérieur. Ils t’attendent. Maintenant à toi de voir, acceptes-tu notre marché ou non ? Oublie pas que tu connais les règles, si tu venais à te défiler, il te faudrait en payer les conséquences. Tu sais ce que cela implique… »

    « Oui… je ne le sais que trop bien… »

    « Bien. Que décides-tu ? »

    Le barbare hésitait… il ne voulait plus conclure de marché qui le mettrait au pied du mur d’une dette trop lourde à payer mais en même temps il sentait une lame appuyé sur sa gorge par l’effet des bracelets de scorpy. Ils ne savaient pas si ses autres compagnons étaient encore en vie, s’il allait pouvoir compter sur eux ou s'il allait se retrouver à un contre dix… mais en même temps, ce Lug avec son contrat déloyal ne l’inspirait guère. Que devait-il faire ?


    Que va décider notre barbare ? Qu’attends Lug de ce marché ? Est-ce que la lance vaut réellement le coup ou est-ce une arnaque? Qui attend à l’extérieur de la ferme ? Est-ce que Xiaou est réellement en danger ou est-ce aussi un piége de Lug ? D’ailleurs comment ce Lug sait autant de chose ? Qui est Lug ? Qui est Roht ? Qui est le barbare ? Bordel on joue à cluedo, qui-est-ce ou quel autre jeu de société pourri ? Auras t-on des réponses ? Au passage la sentinelle à vraiment halluciné tout ce qui s’est passé… où y avait-il un fond de vérité ?

    Vous le saurez peut-être en regardant le prochain épisode de…

    FOR DISHONOR




    PS: Attention, le concours s'arrêtera à la prochaine Fanfic publié! N'oubliez donc pas de m'envoyer vos suggestions sur QUI EST le barbare? Par MP! ^^


    Rappel du dit concours:

    Tiens pour le fun et vous faire participer un peu... petit concours! Vous pouvez m'envoyer un seul et unique MP avec une seul et unique proposition possible pour essayer de deviner qui est le barbare en me donnant vos explications. (en cas de réponse bonne identique, la meilleure réponse l'emportera)

    Le concours tiens jusqu'à ce que je poste l'épisode 5 saison 2 (donc pas le prochain qui sera le 4 et qui donnera peut être + d'indices) dans lequel je ferais surement la révélation. Le gagnant pourra me soumettre une idée de personnage original (s'appuyant sur les stéréotypes de perso de for honor encore non utilisé parmis les principaux et "principaux récurrents", à savoir vous pouvez donc choisir: Fléau, spadassin, centurion, hersir, jarl, valkyrie, kenseï ou Nobushi) que j'intégrerai à l'histoire soir en principal (ouais y aura peut être une place à prendre...) soit en personnage principal récurrents.

    Bien évidemment vous choisissez le type de personnage, un petit background qui selon vous s'intégrerait bien et donnerait une touche à l'histoire qui vous sera personnel

    Voilà! Alors vous pressez pas pour répondre (sauf si vous êtes sûr de la réponse! ^^) surtout que vous avez qu'un seul essai et que je ne vous donnerai pas la solution en direct. Il faudra attendre l'épisode 5!

    Voilou, bonne chance!

    NEW:For Dishonor Saison 2 N°5 Last Chapter
    Share this post

  2. #2
    Avatar de Roi-Angmar Membre de passage
    Inscrit
    avril 2017
    Lieu
    Laisse tomber tu conner pas
    Messages
    81
    Bon merde j'en n'ai marre je suis pas doué pour les putin d’enquête j’abandonne j'ai chercher sur wiki (je suis une merde merci) si Thor avait un ennemie ressemblent au barbare et je n'est trouver que des putin de géant et des saloperie de nain et Loki, étant sur que se nain pas vraiment nain, n'est aucun de ces trois je donne ma langue au chat pour se défit (j'vais m suicider dans GTA au moin 10 fois) bon maintenant que ma chouinerie et passé, super chapitre remplie d'histoire dont je n'est compris le sen ce qu'après mettre aidé de Wiki (merci cite pour les flemmards) et donc la pauvre Sentinelle doit être dégoutter d'avoir traversé l'enfer pour rien il a même pas eux son épée ezjlzefjquj seulement un bout de bois moisit et du coloriage sur c'est vêtement le pauvre sa doit être dure a assumé d'avoir comme couleur préfère rose surtout pour un homme... enfin bref au ressassement que le gros Penda et la, le Barbare avait l'aire d'avoir un brin de sérieux dans sa discutions avec se Lug son avenir doit être gravement en pérille j’espère qu'il ne vas pas accepter se dill et tuer se vieux Lug sans le moindre remord.
    Enfin bref j'aime se chapitre rendez-vous au prochain !
    Share this post

  3. #3
    Avatar de LOUERN-_- Forumeur fou
    Inscrit
    février 2017
    Lieu
    Dans un autre monde... Helheim peut être...
    Messages
    1 491
    Merci bien

    Et ouais vivement le prochain pour la révélation finale... qui est donc le barbare!? ^^
    Share this post

  4. #4
    Avatar de Queen_Shadow Membre de passage
    Inscrit
    mai 2017
    Lieu
    Vraiment
    Messages
    50
    Même si je sais que ce n'est pas sa je vais tenter le cous..., trop dégueu pour Azrael il était tellement heureux d'avoir trouver son Excalibur et en faite c'était un vieux boue de bois comment a t'il fait pour boire cette eaux (on ne le saura jamais)
    contente de voir que cette histoire n'est pas trop partie en couille même si l'idée d'Azrael sur un dragon tenant l'épée anti crétin était pas mal je préfère la dure réalité de la vie (même si y a des dieux et des objets magique y font un peu obstacle)
    A plus tard ! j’espère avoir raison
    Share this post

  5. #5
    Avatar de LOUERN-_- Forumeur fou
    Inscrit
    février 2017
    Lieu
    Dans un autre monde... Helheim peut être...
    Messages
    1 491
    Mais... peut être que la sentinelle n'a rien halluciné du tout... ^^

    Mais ça nous le saurons peut être dans un prochain épisode.
    Share this post

  6. #6
    Avatar de LOUERN-_- Forumeur fou
    Inscrit
    février 2017
    Lieu
    Dans un autre monde... Helheim peut être...
    Messages
    1 491
    Le prochain épisode sera publié Mercredi! Pour le moment nous avons quelque participations d'enregistré! (Dont peut être LA bonne réponse)

    Si vous souhaitez tenter de votre chance, envoyez un MP au plus vite, le concours prends fin mercredi à la publication de la fanfic
    Share this post

  7. #7
    Avatar de Roi-Angmar Membre de passage
    Inscrit
    avril 2017
    Lieu
    Laisse tomber tu conner pas
    Messages
    81
    Heureux d'avoir enfin un date, bon chance a toi et a tous les participent
    Share this post

  8. #8
    Avatar de Queen_Shadow Membre de passage
    Inscrit
    mai 2017
    Lieu
    Vraiment
    Messages
    50
    Et moi qui compter sur toi Angmar me voila déçu
    Share this post