PDA

Afficher la version complète : Ne faites pas comme Joseph



Ramoran
09/07/2008, 13h28
Joseph, musicien vivant au XVIII? siècle, avait été hébergé par un perruquier du temps qu'il était dans la gêne. Joseph était loyal et généreux, aussi avait il assuré qu'il épouserait une des filles du perruquier, et ce d'autant plus qu'il voulait vite une femme. Son penchant allait très clairement pour la cadette, et apparemment celle ci lui rendait ses sentiments. Simplement elle se fit nonne, se faisant appeler soeur Josépha. Joseph quant à lui composa un joli Salve Regina pour l'occasion des voeux, et participa à l'émouvante cérémonie.
Comme il fallait honorer sa promesse, et qu'il avait des besoins pressants, il se rabattit sur l'ainée, qui était potable somme toute.
Mais en fin de compte, elle était affreusement dépensière acarariâtre dominatrice et insupportable. Le pire était sans doute la dévotion qu'elle poussait jusqu'à inviter à sa table une foule de curés qui venaient encombrer le domicile.
Ne faites pas comme Joseph, ne vous mariez pas inconsidérément.
(C'était la morale du jour).

Ramoran
09/07/2008, 13h28
Joseph, musicien vivant au XVIII? siècle, avait été hébergé par un perruquier du temps qu'il était dans la gêne. Joseph était loyal et généreux, aussi avait il assuré qu'il épouserait une des filles du perruquier, et ce d'autant plus qu'il voulait vite une femme. Son penchant allait très clairement pour la cadette, et apparemment celle ci lui rendait ses sentiments. Simplement elle se fit nonne, se faisant appeler soeur Josépha. Joseph quant à lui composa un joli Salve Regina pour l'occasion des voeux, et participa à l'émouvante cérémonie.
Comme il fallait honorer sa promesse, et qu'il avait des besoins pressants, il se rabattit sur l'ainée, qui était potable somme toute.
Mais en fin de compte, elle était affreusement dépensière acarariâtre dominatrice et insupportable. Le pire était sans doute la dévotion qu'elle poussait jusqu'à inviter à sa table une foule de curés qui venaient encombrer le domicile.
Ne faites pas comme Joseph, ne vous mariez pas inconsidérément.
(C'était la morale du jour).

Armestat
09/07/2008, 13h40
Tu es un bot.

Arkanne
09/07/2008, 14h35
Tout mariage finit par être considéré plus ou moins conclu d'une manière inconsidérée ...

doulifee
09/07/2008, 15h22
je pensais qu'il s'agissait de "Jo" l'homme d'acier.