PDA

Afficher la version complète : Henschel Hs 129



raffiot357
02/08/2011, 15h05
Bonsoir à tous;
Une question toute simple : qui a détenu le record de véhicules détruits à l'aide d'un Henschel Hs 129 pendant la WW2 ?
Je cherche encore sur la toile.
D'avance merci pour votre aide.
Bonnes vacances.
Raffiot.

raffiot357
02/08/2011, 15h05
Bonsoir à tous;
Une question toute simple : qui a détenu le record de véhicules détruits à l'aide d'un Henschel Hs 129 pendant la WW2 ?
Je cherche encore sur la toile.
D'avance merci pour votre aide.
Bonnes vacances.
Raffiot.

GCIII-6_Hartenstein
03/08/2011, 14h00
D'après ce que je pense être bon, ce serait Rudolf-Heinz Ruffer, Hauptmann à la SG9, avec un total de 80 tanks ennemis détruits.

Oui, on est bien loin des 519 tanks de Rudel, mais pas si loin que ça du second "top scorer" de la chasse au char allemande, le Major Horst Kaubisch, qui détenait un palmarès de 137 tanks détruits.

raffiot357
04/08/2011, 10h08
Merci pour votre réponse.
Sur IL-2 que ce soit le Stuka avec ses 37mm ou le Hs129 avec le 75mm ce n'est franchement pas évident de faire "but" avec de la DCA autour...
Mais comment ils faisaient les anciens ?
Raffiot.

GCIII-6_Hartenstein
04/08/2011, 15h09
Les choses se sont pourtant bien améliorées depuis le patch 4.10m.
Maintenant, avec du 30mm perforant (MK101 ou MK103), on peut détruire un T34, ce qui était rigoureusement impossible auparavant.

Bon, c'est sûr, il faut placer au but en plein arrière pour des blindés lourds, mais c'est déjà beaucoup plus facile qu'avant, ou seul un coup direct dans le compartiment moteur avec du 37 ou du 75mm permettait de mettre un tank lourd hors de combat (c'est à dire: attaque en piqué avec un angle d'au moins 60° pour un impact obus qu'on devait placer juste derrière la tourelle).

Au cours de la seconde guerre mondiale, les Hs129 et les Ju87G faisaient du soutien tactique de grande proximité, c'est à dire directement sur la ligne de front, souvent sur des tanks qui étaient déjà en combat. La DCA ne pouvant pas suivre de près un tank et des troupes avançant à travers champs, la seule protection sol-air étaient le plus souvent des armes antiaériennes de petit calibre (mitrailleuses de 7,62mm), voire tout simplement les armes des fantassins.
La vraie menace pour ces appareils étaient donc surtout la chasse russe, de plus en plus présente en 1944-1945.

Il faut aussi savoir que dans Il2, la DCA est aussi très, voire trop précise par rapport à la réalité. Le seul moyen de la leurrer et celui qui étaient aussi adoptées par les pilotes de la seconde guerre mondiale: ne pas voler droit longtemps, éviter de se retrouver en face de plusieurs affûts.

L'idéal, et ce qu'on essaye de faire dans mon escadrille, c'est de faire straffer les pièces de DCA de la zone par des chasseurs via des passes rapides (un chasseur plein gaz volant à 450Km/H est beaucoup plus difficile à aligner qu'un Hs129 dont la vitesse en situation d'attaque tourne autour de 250-300Km/H). Une fois le gros de la DCA détruite, les Hs129 et les Ju87 interviennent sur les blindés.

L’autre solution si la chasse n'est pas sur place ou déjà engagée par l'ennemi, c'est la tactique du lapin. Un des malheureux Hs129 est désigné pour voler entre 500 et 1000m au dessus de la cible, altitude où il se fera copieusement canardé par la DCA. Il devra voler en cercle large pour conserver un maximum de vitesse. Pendant que le lapin attire sur lui les tirs de la DCA, les autres Hs129 attaquent la DCA avec leurs MG151/20 et les MG17 par des passes coordonnées via des angles d'attaques différents (tout cela pour qu'il y ait le moins de canons possibles pointés sur chaque appareil). Une fois que toute la DCA est éliminée, les Hs129 peuvent alors démolir tranquillou le reste des cibles.

Bon, je sais, ces tactiques ne peuvent être mise en place que si on est plusieurs Hs129 pilotés par des humains, mais elles fonctionnent plutôt biens.
En offline, par contre, mis à part éviter le vol droit et éviter de se trouver sous le feu de plusieurs affûts, il n'y a pas d'autres solutions...

scapin51
04/08/2011, 16h58
salut l'escadrille

je trouve que l'art du ratata est bien compliqué, et bon sang ne saurait mentir, les gars devaient les avoir bien accrochés: Comment étaient ils perçus dans la hiérarchie des spécialités au sein des forces aériennes?

CloClo semble avoir beaucoup d'admiration mêlée d'une compassion certaine pour les pilotes d'hurricanes qui vont straffer en Normandie en 42-43...

je me demande si ce sont les yeux qui sont plus en face des orbites, mais il faut que j'ai le nez sur le capot d'une véhicule pour y voir quelque chose et tirer. Or sur les bandes de ciné mitrailleuses, j'ai l'impression que les types shootent de loin: effet d'optique ou effet "fauteuil hyper pénard, le stick dans une main, un jack daniels dans l'autre (ou saké, ou vodka, pour faire plus vrai...)"?

Depuis la version 4.10.01, j'ai l'impression que les avions encaissent mieux, et que la dca a fait des progrès en imprécision, j'me fait des idées ou je progresse?

j'avoue mon faible pour le "Chtourmovik" Il-2, il pardonne tout.

rafalespirale
05/08/2011, 03h02
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">CloClo semble avoir beaucoup d'admiration mêlée d'une compassion certaine pour les pilotes d'hurricanes qui vont straffer en Normandie en 42-43... </div></BLOCKQUOTE>

RIP à leurs âmes... http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png Entre le Mur de l'Atlantique, la DCA et les chasseurs, je crois que les Brits voulaient avoir beaucoup de héros posthumes... La compassion, c'est bien la moindre des choses dans ce cas. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif Se rapproche de la théorie du lapin qui court, énoncée par Harty.

<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">je me demande si ce sont les yeux qui sont plus en face des orbites, mais il faut que j'ai le nez sur le capot d'une véhicule pour y voir quelque chose et tirer. Or sur les bandes de ciné mitrailleuses, j'ai l'impression que les types shootent de loin: effet d'optique ou effet "fauteuil hyper pénard, le stick dans une main, un jack daniels dans l'autre (ou saké, ou vodka, pour faire plus vrai...)"? </div></BLOCKQUOTE>

Avec de l'habitude et de l'expérience, on doit pouvoir arriver à ce genre de tir, mais les cinémitrailleuses d'antan ne sont pas aussi "claires" que celles d'aujourd'hui, donc je dirais une part aussi d'effet d'optique.

<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Depuis la version 4.10.01, j'ai l'impression que les avions encaissent mieux, et que la dca a fait des progrès en imprécision, j'me fait des idées ou je progresse? </div></BLOCKQUOTE>

Y en a que ça va inciter à jouir dans ce cas... Personnellement, je préfère des servants de Flak ou DCA bourrés et amateurs de pinard ou même de "substance pour futur planeur" plutôt que de faire des trous de mites dans mes avions pour lesquels je me donne du mal à les peindre correctement et décemment. Question de respect.

<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">
j'avoue mon faible pour le "Chtourmovik" Il-2, il pardonne tout. </div></BLOCKQUOTE>

Sauf, sans doute, les tirs de DCA http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

GCIII-6_Hartenstein
06/08/2011, 18h12
Le straffing est effectivement une discipline compliquée... Comme l'est la chasse dans son genre, et le bombardement dans le sien.

L'idéal est effectivement un tir de dernière minute, car un tir trop éloigné entraîne une dispersion des balles autour de la cible dû à la perte d'énergie, ce qui ne lui fait pas grand mal tout en la masquant par la poussière que les impacts soulèvent autour.
Ou, sinon, pour les tirs plus éloignés, rien de tel que des armes tirant des munitions à haute vélocité (et qui, donc sont moins sujette à dispersion), tels que les canons antichars Bk3,7 et Bk7,5, ou la mitrailleuse M2 américaine (d'où l'efficacité en straffing des P47, malgré la faible cadence de tir de cette arme par rapport aux autres armes de même calibre).

Pour ce qui est de la comparaison avec les cinémitrailleuses, RafSpi a tout à fait raison, c'est bien de l'illusion d'optique. Il faut se souvenir que ces caméras étaient assez petites (enfin, pour l'époque, hein, rien à voir avec la miniaturisation actuelle) pour pouvoir prendre le moins de place et ne pas alourdir l'avion (ce qui pénaliserait ses performances). Or, quand on est petit, on a tendance à tout voir grand, y compris les distances.
C'est pour cela que les projections de films de cinémitrailleuses pendant la seconde guerre mondiale sur les aérodromes de la RAF commençait par une mesure de la distance de tir en projetant l'ombre d'une silhouette d'avion ou de véhicule placée sur une table de mesure jusqu'à ce que cette ombre coïncide avec l'avion ou le véhicule filmé (cette phase de la projection est d'ailleurs mentionnée dans le Grand Cirque 2000).

Concernant la reconnaissance de la hiérarchie vis-à-vis de la dangerosité de la fonction, elle est variable d'un camp à l'autre. Bon, je ne parlerai pas des russes, vu qu'une vie de soldat de l'Armée Rouge est faite pour être sacrifiée.
Chez les britanniques, on était conscient que les unités de Hurribombers et de Typhoon étaient très vulnérables à la Flak et à la chasse. Ces unités avaient les plus haut taux de perte de la RAF. Les Hurribombers ont vite été envoyés sur les théâtres asiatiques, où la CA était moins brutale, ou revendus à l'URSS. Les unités de Typhoon, de leur côté, ont été engagés avec une escorte de chasse, ne serait-ce que pour éloigner le risque d'interception.
Côté allemand, Goering a fait une énorme boulette en confiant les unités d'attaque au sol à Adolf Galland, alors général de la chasse. Galland avait été pilote de Hs123 et a débuté ses premières missions de guerre en faisant de l'attaque au sol. Mais il a été extrêmement frustré à ce moment-là, et son ego ne souhaitait qu'une seule chose: accéder à l'arme la plus noble pour lui, la chasse.
Lui attribuer les unités d'attaque au sol était le faire revenir dans une mission qui ne lui plaisait pas, et Galland prendra soin de ne s'occuper que le moins possible de ces unités.

Sinon, tu as raison, Scapin, la DCA a bien été revue dans la 4.10.1, pour un peu plus d'imprécision.
Ton choix de l'Il2 est un bon choix. J'aime aussi beaucoup cet appareil, bien qu'il possède le gros inconvénient d'être facilement déstabilisé par ses rafales aux canons (déjà avec les canons VyA-23, mais c'est encore plus flagrant avec les NS-37 de l'Il2 Type 3M).

scapin51
08/08/2011, 16h35
bah, il est costaud, on peut tenter une deuxième passe... Je suis étonné du manque de polyvalence dans l'emport du P39...En attaque au sol, il sonne l'assault avec pas grand'chose quand même.