PDA

Afficher la version complète : Mitrailleur embarqué.



raffiot357
02/01/2011, 10h57
Bonsoir;
Je sais que ma question est très éloignée de Il2 mais j'ose quand même la poser :
Le Père Noël m'a apporté un He III de chez Corgi.
J'ai trouvé beaucoup de doc. sur Internet concernant cet appareil sauf.... sauf que j'aimerais savoir, par curiosité, quel est le mitrailleur embarqué allemand, ou américain, qui totalise le plus de victoires aériennes obtenues depuis le poste de mitrailleur.
On parle toujours des victoires des pilotes mais jamais de celles des mitrailleurs embarqués.
D'avance merci si vous avez quelques pistes de réponse.
Je continue à chercher sur la Toile.
Merci et bonne soirée à tous.
Raffiot.

raffiot357
02/01/2011, 10h57
Bonsoir;
Je sais que ma question est très éloignée de Il2 mais j'ose quand même la poser :
Le Père Noël m'a apporté un He III de chez Corgi.
J'ai trouvé beaucoup de doc. sur Internet concernant cet appareil sauf.... sauf que j'aimerais savoir, par curiosité, quel est le mitrailleur embarqué allemand, ou américain, qui totalise le plus de victoires aériennes obtenues depuis le poste de mitrailleur.
On parle toujours des victoires des pilotes mais jamais de celles des mitrailleurs embarqués.
D'avance merci si vous avez quelques pistes de réponse.
Je continue à chercher sur la Toile.
Merci et bonne soirée à tous.
Raffiot.

GCIII-6_Hartenstein
02/01/2011, 13h46
Euh... Vu que l'espérance de vie d'un mitrailleur était assez faible avec un chasseur lui arrivant dessus dans son viseur, je suppose que les mitrailleurs ayant obtenu le statut d'as ne doivent pas être légion...

Il faut également considérer un fait qui fausserait pas mal un classement des meilleurs mitrailleurs: les mitrailleurs de bombardiers lourds US revendiquaient à tout va, au point que l'USAAF aurait abattu à elle seule plus de chasseurs que ce que l'industrie allemande aurait pu en produire!

Une raison simple à cela: dans un box, un mitrailleur tirait rarement seul sur un appareil ennemi. Ils étaient parfois deux ou trois mitrailleur du même appareil à tirer sur la même cible, de même qu'il est très fortement possible que deux ou trois autres mitrailleurs d'autres bombardiers canardent également l'appareil en question.
Et lorsqu'un chasseur allemand est effectivement touché, c'est donc autant de mitrailleurs qui revendiqueront la victoire (ce qui n'est pas forcément de la mauvaise foi, dans la confusion des combats dans un box de lourds, un mitrailleur n'a pas les moyens de savoir que d'autres mitrailleurs tirent sur le même appareil).

Par ailleurs, un mitrailleur a rarement l'occasion de voir ce que devient sa cible une fois la rafale tirée, du fait de l'altitude de vol des bombardiers et du fait qu'un bombardier ne peut évidemment pas se risquer à rompre la formation pour observer les conséquences d'une rafale tirée sur un chasseur adverse.

Autre fait à retenir, toujours du côté des mitrailleurs US: à partir de 1944, beaucoup de mitrailleurs US ont revendiqué des appareils allemands fumant qu'ils considéraient comme hors de combat, alors que la fumée était tout simplement produite par la combustion de l'essence synthétique qui remplaçait l'essence d'origine minérale devenue rare en Allemagne. Cette fumée n'avait aucune conséquence sur l'appareil qui la dégageait, qui restait donc pleinement opérationnel.


Enfin, il y a tout de même quelques mitrailleurs qui se sont distingués pendant la seconde guerre mondiale.
On peut noter dans ce sens un des mitrailleurs de Hans-Ulrich Rudel, Ernst Gadermann, qui était réputé pour son sang-froid au combat qui a tiré plus d'une fois son pilote de situation embarrassante.

raffiot357
02/01/2011, 14h02
Merci pour ces précisions.
Je vais essayer de trouver une bio. du mitrailleur de Rudel.
Bonne soirée.
Raffiot.