PDA

Afficher la version complète : pas d'helice



pat034
23/03/2007, 00h56
bonjour a tous ,toujours dans le cadre de mon aprentissage...je voudrais savoir comment tirer meilleur parti du pas d'helice ,quand utiliser le radiateur(et quand l'eteindre...) et pour le dessert... faut il utiliser les volets de combats dans un combat tournoyant! a vos curseurs messieurs pat

Kintaro_343-kkt
23/03/2007, 04h41
Salut Pat,

1 - Pas d'hélice : l'Ecole de Chasse Francophone est un site pour la formation des jeunes recrues mais aussi pour les pilotes confirmés désireux de se parfaire. En ce moment le site est en panne, mais en attendant tu peux aller sur cet autre site d'une escadrille qui t'expliquera très bien le fonctionnment et la gestion du moteur, en commençant par le pas d'hélice : http://www.nngc1.fr/article.php?id_article=40

2 - Concernant les radiateurs d'autres pilotes te diront peut-être le contraire de ce que j'ai à te proposer, mais quoi qu'il en soit ce conseil n'engage que moi : vole constamment avec les capots de radiateur fermés, du décollage jusqu'à l'atterrissage. Gaz à fond et/ou puissance auxiliaire enclenchée = ne maintiens pas cette situation trop longtemps (pas plus de cinq minutes), il faut apprendre à voler constamment avec les radiateurs fermés et sans surchauffer, par exemple avec 99% de gaz comme régime moteur maximal. Pourquoi ?

- parce que les capots ouverts créent une turbulence autour de l'avion, ils interfèrent son aérodynamisme et le ralentissent.

- parce que les capots ouverts rendent plus vulnérable le moteur, c'est du blindage que tu retires à ton moteur, et une simple balle peut te l'emflammer en passant dans l'ouverture d'un capot de radiateur. Ceci n'est peut-être qu'une expérience de pilote japonais, peut-être qu'un FW190 n'a pas ce problème, mais la première raison (l'aérodynamisme et la conservation de vitesse) reste valable. En tout cas pour un BF109 elle est valable. Sers-toi de tes radiateurs que si tu es en une zone où tu es sûr et certain de ne pas rencontrer l'ennemi et uniquement si ta température moteur commence à te poser des problèmes. Autrement l'idéal est de ne jamais s'en servir.

3 - Les volets sont des surfaces qui servent à modifier l'intrados de l'aile pour offrir un gain de portance en cas de basse ou très basse vitesse (on va dire... moins de 200 k/h). Donc oui, les volets en mode de combat sont parfaits pour certains moments du combat tournoyant, où à force de tourner l'avion a perdu de la vitesse. En réalité ce sera "au feeling", dès que tu sens que ton coucou est en perte de portance et qu'il risque de décrocher sort un cran de volet (combat) mais pas pendant longtemps. En général c'est pour tourner sans décrocher, mais certains appareils ne sont pas faits pour ça et tu pourras rester en configuration lisse au prix de baser ton combat sur des passes rapides d'aller et de retour au cours desquelles il ne faudra pas louper ta cible... par exemple un BF109 n'utilise en général ses volets que pour décoler et atterrir. Au delà de 250 ou de 300 k/h le frotement de l'air risque de les bloquer, alors attention, n'oublie pas de les rentrer dès que tu commences à gagner de la vitesse.

Satisfait ? Encore des doutes ?

Kintaro

pat034
23/03/2007, 15h09
ok kintaro,mmerci pour tes precieux conseils

Waroff
23/04/2007, 16h22
Ce mercredi soir, si tu ne sais pas quoi faire, viens voler à l'EDCF, tu feras une série de décollage à différent calage d'incidence des pales. Puis un décollage en mode "hélice pas automatique". Tu comprendras l'essentiel.
le site EDCF est de nouveau accessible aux inscrits.

ungibus
24/04/2007, 11h42
Pas d'hélice = en gros boite de vitesse, plus le pas est petit, plus tu passe facilement la puissance donc plein petit pas au décollage et en combat. Le grand pas est pour la croisière ; à une vitesse stabilisée, tu peut diminuer les tours moteurs et la pression d'admission (gain de pétrole) en augmentant le pas mais pour remettre plein gaz très vite, ce sera plus difficile car la résistance est plus importante. Le petit pas est plus adapté aux variations fréquentes de puissance.
Pour les volets de radiateur, qui veut vivre longtemps ménage sa monture, alors en croisière il faut les ouvrir pour bien refroidir le moteur, mais en combat (comme Kintaro le dit) il faut les fermer pour protéger cet organe fragile ; donc visuel de l'ennemi = volets fermés et pour 5 mn max environ ensuite la fuite ou le moteur peut serrer.
Les volets de combat : un avion aérodynamiquement a une vitesse préférentielle pour virer, attention j'entend pour faire du taux angulaire et non minimiser le rayon de virage, les volets de combat, changeant la configuration de ton avion te permettent d'avoir un meilleur taux de virage mais au prix d'une vitesse plus faible (qui va, elle, te réduire le rayon de virage). L'idéal est de se servir des volets quand tu est sûr de finir ta passe, la transformation d'énergie cinétique en taux instantané de virage te permettant d'inscrire la cible dans le viseur et de tirer. La vitesse reste toutefois la meilleure assurance vie.
Donc pour chacune de tes montures, il te faut connaitre les 2 Vi , sans et avec volets de combat et ... s'entrainer.

Bon vol en tout cas.