PDA

Afficher la version complète : atterrissage Bf 110-g2



uhu59
01/02/2010, 11h30
bonjour a tous c'est avec joie que rejoind ce forum,lequel ma permis de résoudre mon probléme d'installation Il2 1946 sous VISTA donc MERCI
j'aurais deux questions :quel est la vitesse d'atterrissage du bf110-g2(celui de la campagne dynamique)car je casse énormément!!
depuis quelque temps pas moyen de garder la Bille au centre ,pourtant test palohttp://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/vomir.pngk,utilisation de la mise aux neutre du palonnier ni change rien? la bille reste a droite! et je n'aie pas de gros changement de cap,alors bug ou pas ?? patché 4.08,4.09 il ny a que le bf 110 qui fait cela capricieux la bête!!
merci d'avance :laurent

GCIII-6_Hartenstein
01/02/2010, 14h11
Il ne s'agit absolument pas d'un bug.

En fait, le trim du Bf110G2 est par défaut complètement bloqué à droite, nécessitant une bonne correction pour centrer la bille.

Une fois le trim réglé, tu devrais avoir sans problème la bille au centre et tu ne seras plus obligé de mettre en permanence du palo à droite pour corriger.

Pour ce qui est des vitesses d'attero, quelque soit l'appareil, je ne franchis jamais à un seuil de piste à plus de 180 Km/H (sauf gros dégâts sur l'appareil, entraînant un affaissement en cas de trop basse vitesse).

Pour le Bf110, 160 Km/H tout sorti (volet à fond et, bien évidemment, train sorti), ça passe sans problème pour toucher avec le train principal.
Une fois en train de rouler, freiner à petite dose, avant de freiner plus longuement mais toujours par intermittence en dessous de 100Km/H (gare à la mise en pylône avec des périodes de freinage trop longues!), vitesse à partir de laquelle la roulette arrière peut être posée sans casse sur le sol.

Sinon, le Bf110 n'aime pas trop les angles d'approche trop prononcé (piqué trop accentué), essaye donc de maintenir l'appareil le plus proche du sol pendant toute ton approche tout en contrôlant ta vitesse pour qu'elle ne descend pas trop (garde toujours 180Km/H mini, 200 maxi jusqu'à l'arrivée sur la piste)

uhu59
02/02/2010, 04h10
Merci Hartenstein d'avoir pris le temps de répondre à mes questions,me voila instruis sur la façon d'attérrire en bf110 ou autre! (ma vitesse d'approche était trop importante!!)
je m'en vais éssayer ça,trimer un peu et je vous tient au courant
merci bien laurent.
PS c'est une question de bleu ,mais qui ne la pas était un jour!

GCIII-6_Hartenstein
02/02/2010, 11h30
Il n'y a pas de question de bleu sur ce forum, juste des questions.

Même si je vole depuis 2001 sur Il2, je serai tout à fait capable de poser le même genre de question sur un appareil que je n'ai pas l'habitude de piloter, ou que je commence seulement à prendre en main. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/clindoeil.png

uhu59
02/02/2010, 12h26
Bonsoir Hartenstein,aprés avoir trimé ça marche http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/yes.pngpour l'atterrissage c'est déja mieux qu'avant donc:Entrainement encore et encore ça viendra bien un de ses jours http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png
laurent .

zoumaii
01/03/2010, 07h53
jai le même problème sur mon bf 109 comment on règle ce fameux trim ( je sait meme pas ce que cela veut dire)

GCIII-6_Hartenstein
01/03/2010, 14h54
Le "trim", c'est ce qu'on appelle également le compensateur, une commandes qui permet au pilote d'équilibrer son avion et de se soulager de ses gros efforts sur les commandes (voir à cette adresse (http://fr.wikipedia.org/wiki/Compensateur_%28a%C3%A9ronautique%29) , un article sur Wikipédia qui explique son principe).

Malheureusement pour toi, Zoumaii, certains appareils n'en étaient pas équipés, ou n'en était pas équipé sur tous les axes, ce qui est le cas du Bf109!

Le Bf109 est uniquement trimable sur la gouverne de profondeur, sauf le K4 qui, il me semble, est trimable sur les trois axes.

Donc, pour garder la bille au centre avec cet appareil, tu n'auras pas d'autres choix que d'agir en permanence sur la commande de lacet.

Les avions disposant de compensateurs sur les trois axes sont le plus souvent les multimoteurs, bombardiers et appareils d'attaque au sol, ainsi que les chasseurs prévus pour des vols très longs, très usants pour les pilotes (P38 et P51, par exemple).