PDA

Afficher la version complète : Avion de tourisme ramené à bon port par un hélico de l'armée ...



Metabaron2005
24/07/2007, 07h14
Un exemple de mésaventure un tantinet stressante pour l'itéressé :
(extrait d'un mail du chef pilote de mon aéroclub)

Vous savez que chez « XXX Aéroclub », la grande nav solo préalable à l'examen PPL est EBSH-EBOS-EBZW-EBSH.

Avant de faire cette nav en solo, l'élève a été avec un instructeur à EBOS mais PAS à EBZW. Je considère ainsi que la complexité du leg inconnu EBOS-EBZW est la "pièce d'épreuve" de fin de formation.

Et parfois cela ne se passe pas comme prévu...

Ainsi le 19 juin, un de nos élèves (dont le nom n'a pas d'importance ici) s'est perdu dans ce leg et, après une visite non planifiée (et assez erratique) de la région, s'est retrouvé vertical... Kleine-Brogel. Inutile de dire que l'événement fut apprécié bien moyennement par nos amis militaires qui, pas rancuniers, o¬nt quand même envoyé un hélico qui patrouillait dans le coin pour ramener notre brebis égarée sur la bonne route, en l'occurence EBZW.

Nous sommes TOUS des candidats possibles à ce genre d'aventures et il ! s'agit d'utiliser cet incident pour tirer des leçons utiles pour chacun.

* Il est clair que le pilote a paniqué et donc perdu une part importante de ses moyens... Pour rappel, la panique ne sert à rien : calmez-vous, faites le point de la situation (altitude, fuel, dernière position certaine), analysez les solutions possibles et leurs conséquences, prenez une décision et tenez-vous y et surtout... demandez de l'aide à la radio.

* Il n'est pas certain que les NOTAMS militaires aient été correctement vérifiés avant le départ. Ceux-ci sont disponibles à la Tour ou sur le site de Belgocontrol. Leur vérification est OBLIGATOIRE avant le départ.

* En cas d'incertitude de position, il faut appeler IMMEDIATEMENT une fréquence de contrôle (121.50 est TOUJOURS disponible PARTOUT) et si vous n'avez pas de contact radio, vous DEVEZ afficher le code 7600 (ou 7700) sur le transpondeur. Surtout dans une zone truffée de zones militaires/interdites/réglementées. Bon tuyau : dès que vous entrez en zone ! non-contrôlée, contactez la fréquence d'info qui vous avertira alors de l'approche éventuelle d'une zone contrôlée.

* Ne traînez JAMAIS au-dessus d'une base militaire sans contact radio...

* Préparez minutieusement vos navigations. "Une navigation facile est une navigation bien préparée"

* Utilisez tous les moyens disponibles à bord pour déterminer votre position. Tous nos avions sont équipés d'un GPS dont le manuel d'utilisation est disponible sur le site PL. N'oubliez pas le VOR...

* Pour rappel, si vous n'apercevez pas votre point tournant renseigné sur votre Log, vous DEVEZ tourner au timing prévu. Si vous ne le faites pas, je vous garantis sur facture un plantage de luxe...


"Celui qui ne s'est pas encore perdu est le candidat pour le prochain incident" et ce genre d'aventure peut arriver à quiconque (mais ne devrait pas...).

Tirons-en chacun les leçons pour nos prochaines navs. Nous avons TOUS! bien des choses à apprendre des expériences d'autrui.

Happy landings

XXXX

GCIII-6_Hartenstein
24/07/2007, 10h54
Ca me rappelle des choses...

Mon aéroclub se situe à proximité immédiate d'une base aérienne française (tellement proche qu'on est dans le circuit d'atterrissage, ce qui fait qu'on ne peut voler que les week-ends, lorsque la base est fermé (et en espérant qu'ils ne la rouvre pas exceptionnellement).
Certains de nos pilotes se sont ainsi déjà fait tapés sur les doigts pour avoir approché de trop près cette base.

Après ces petits incidents et d'autres qui ont été causé par la suspicion d'appareils militaires étrangers (US, pour ne pas les citer), tout étonnés que l'espace aérien ne leur soit pas complètement dévoué, les autorités militaires ont demandé que tout appareil de mon aéroclub soit doté de transpondeur. Avec plus d'une vingtaine de planeurs sous notre hangar (ainsi que deux remorqueurs), cela a fait une dépense non négligeable...

Metabaron2005
25/07/2007, 02h25
C'est vrai que ça a l'air plutôt embêtant cette proximité avec les militaires. Ceci-dit, ça peut donner l'occasion de faire de belles photos d'avions militaires vus du ciel.

A St Hubert aussi il y a une piste militaire mais elle n'est fort heureusement uniquement utilisée que pour les exercices.

On la voit à ici à gauche :

http://img260.imageshack.us/img260/5030/pistemsthub01jf9.th.jpg (http://img260.imageshack.us/my.php?image=pistemsthub01jf9.jpg)
Click to enlarge

Il y a environ 1 mois de ça, la Force Aérienne Italienne rendait visite à la FA Belge et il y a eu des exercices sur la piste militaire de St Hubert.

J'ai eu la chance d'être en l'air à ce moment et le point de début de PTL de la piste en service ce jour là se situait à peu près au dessus des hangars de la piste militaire.

Il y avait un boucan d'enfer dans le ciel. Des hélicos faisaient des vas et viens à très basse altitude au dessus de la piste et certains étaient posés. Plus haut il y avait des patrouilles d'avions Italiens qui ressemblaient à des alphajets biplaces.

De ce genre là :

http://www.airforce-technology.com/projects/mb339/images/mb7.jpg

Un gars du club m'a dit le nom précis : des MB-339FD je crois mais je ne suis plus sûr.



A un certain moment une formation de deux de ces jets m'a contourné à une distance telle que je pouvais voir les casques des pilotes. Ils avaient l'air de ne pas apprécier ma présence sur leur terrain de jeux ... mais que dire de plus si ce n'est ˜real men fly without engine, like eagles do'

Ceci-dit, j'ai vachement regretté de ne pas avoir d'appareil photo sur moi ! Car même si c'était pas terrible comme avion de combat, ça aurait donné des clichés intéressants !

Par ailleurs, le frère du chef du centre vole sur F16 ainsi que certains des membres du club.

Quand ils sont en vol (et que la Belgique est très petite) ils ne manquent pas de venir faire un passage. Ca crée une ambiance bien sympa, ajutée à l'activité de voltige et aux autres vas et viens d'avions et hélicoptères.

ungibus
25/07/2007, 17h00
C'est bien un MB339-FD et on peut ajouter de l'armement mais à la base c'est un jet d'entrainement avancé style école de chasse (Ajet moderne en soi).
La version présentée est une version d'appui feu léger avec perche de ravitaillement en vol.
Planeurs et jets de combat sont peu compatibles en vol, à cause de la différence de vitesse et surtout du rayon de virage du planeur qui en fait un objet fixe dans le ciel en trajectoire collision à 450 kt !!! De belles frayeurs pour tous et un ami disparu (collision en fouga avec un planeur allemand sur la montagne de la Lance en Provence)

Metabaron2005
26/07/2007, 06h58
Ironie du sort, le Fouga Magister a été développé sur base d'un planeur : le FOUGA CM-813 (je suppose que c'est bien de ce petit biréacteur d'entraînement aussi connu sous le nom de tortue sifflante dont tu parles vu que le mot ˜Fouga' cité seul désigne aussi pas mal d'autres engins construits par Potez )


FOUGA CM-813
http://img98.imageshack.us/img98/7311/imageiv7.jpg

FOUGA MAGISTER
http://www.fouga-magister.com/images/f4_web.jpg

http://www.aviafrance.com/aviafrance1.php?ID=9257&ID_CONSTRUCTEUR=536

ungibus
26/07/2007, 16h49
Oui c'est bien ça, construit par Castel-Mauboussin sur une base de planeur et de véritable qualité de planeur testées sur le mont Ventoux en vol d'onde (dépassement de 20' d'autonomie et angoisse des chefs...)

Metabaron2005
02/08/2007, 09h26
Je dois avouer que ça a l'air tout à fait exceptionnel pour un jet militaire que d'économiser 20' d'autonomie en exploitant les mouvements d'air verticaux !

Si on pousse le raisonnement, je me demande si un Fouga serait capable de réaliser un gain d'altitude (ou ne serais-ce que maintenir son altitude) moteurs éteints en vol d'onde.

Il est possible de vérifier ça par calcul si toutefois quelqu'un peut fournir le taux de chute minimal du Fouga en sachant que les ascendances en vol d'onde sont de l'ordre de 10 m/s (pour 5 m/s en thermique) et atteignent même plus de 30 m/s à l'intérieur d'un cunimb.

ungibus
02/08/2007, 11h36
Je ne me souviens plus de sa finesse malheureusement.
+ d'info (http://www.aviation-fr.info/guide/fouga.php)