PDA

Afficher la version complète : Qui a écrit cela?



Ramoran
15/01/2009, 15h10
Le jeu consiste à trouver l'auteur des lignes qui vont suivre, le gagnant propose ensuite une citation, etc.

"L'homme libre, qui vit parmi les ignorants, s'applique autant qu'il le peut à éviter leurs bienfaits."

Ramoran
15/01/2009, 15h10
Le jeu consiste à trouver l'auteur des lignes qui vont suivre, le gagnant propose ensuite une citation, etc.

"L'homme libre, qui vit parmi les ignorants, s'applique autant qu'il le peut à éviter leurs bienfaits."

Hariccelon
16/01/2009, 03h39
google ---> "L'homme libre, qui vit parmi les ignorants, s'applique autant qu'il le peut à éviter leurs bienfaits."

http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif
Mais bon ce serait trop facile je laisse chercher les gens cultivés

doulifee
16/01/2009, 04h00
Ramoran.

C'est écrit en haut a gauche des posts http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif

Arkanne
16/01/2009, 04h04
Cette phrase ferait partie de ce texte ? Je ne sais pas qui a écrit ça mais il observe très bien en généralisant trop, d'après mon humble opinion,la propension à mettre un "prix" sur une action et à en attendre la contrepartie. C'est une mentalité de petit épicier.
PROPOSITION LXX

L’homme libre qui vit parmi des ignorants s’efforce, autant qu’il est en lui, de se soustraire à leurs bienfaits.

Démonstration : Chacun juge de ce qui est bien suivant son caractère. L’ignorant qui a rendu un service en estime donc le prix suivant son caractère ; et s’il s’aperçoit que l’obligé en fait moins de cas qu’il ne faut, il est saisi de tristesse. 3). Or, l’homme libre désire s’unir aux autres hommes par l’amitié ; mais ce qu’il veut, ce n’est pas de leur rendre des bienfaits qui leur paraissent égaux à ceux qu’il en reçoit ; il veut les conduire et se conduire lui-même par le libre jugement de la raison, et ne rien faire que ce qu’il sait être pour le mieux. Ainsi donc l’homme libre, pour éviter la haine des ignorants, pour ne pas se conformer à leurs désirs aveugles, mais bien à la raison seule, s’efforce, autant qu’il est en lui, de se soustraire à leurs bienfaits. C. Q. F. D.



Serait-ce la même personne qui a écrit à propos de la gloire puérile ?

" Ce qu’on appelle vaine gloire, c’est cette espèce de paix intérieure qui n’est entretenue que par l’opinion du vulgaire, de sorte que, cette opinion venant à disparaître, la paix intérieure, en d’autres termes, le souverain bien que chacun aime, disparaît avec elle. Il suit de là que celui qui se fait gloire de l’opinion du vulgaire fait sans cesse effort et s’épuise en inquiétudes de chaque jour pour conserver sa réputation. Le vulgaire, en effet, est changeant et plein d’inconstance, et toute réputation qui ne se maintient pas périt à l’instant."

Apalmemnom
16/01/2009, 04h35
Moi je dis, Spinoza

Au tac au tac

Veyhl-Erian
16/01/2009, 05h49
Peut être;
Et ça: "Au commencement était l'espace" ?

GrandPapaMagie
16/01/2009, 08h52
Pas mal ça un concours de Googlage http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

Arkanne
16/01/2009, 09h14
A moins qu'on commente en donnant sa propre vue sur la chose avec ou sans lunettes. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif

Apalmemnom
17/01/2009, 17h15
"Au commencement était l'espace"

Je dirai que c'est Blaise Pascal, physicien, matheux, bref, une tête qui s'intéressait au vide qui donc, va de pair avec l'espace.

Pour Spinoza, c'est Arkanne qui m'a mit la puce à l'oreille : <BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">la propension à mettre un "prix" sur une action et à en attendre la contrepartie. </div></BLOCKQUOTE>

Or, j'avais lu une citation de cette même personne (Spinoza, hein)

<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">C'est aux esclaves, non aux hommes libres, que l'on fait un cadeau pour les récompenser de s'être bien conduits. </div></BLOCKQUOTE>

GrandPapaMagie
18/01/2009, 06h48
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Veyhl-Erian:
Peut être;
Et ça: "Au commencement était l'espace" ? </div></BLOCKQUOTE>
Le Verbe, bordel, le Verbe ! Retourne au catéchisme espèce de mécréant !

Ramoran
18/01/2009, 13h56
C'est appal, qui grâce à l'inspiration pythique, a trouvé la solution. C'est à lui de proposer une citation, et non pas à vehyl. Et nous, en joueurs de bonne foi, ne devons pas rechercher sur Google.

doulifee
18/01/2009, 14h11
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par GrandPapaMagie:
Pas mal ça un concours de Googlage http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/happy.gif </div></BLOCKQUOTE>

connaissant l'honnêteté moyenne d'un posteur, j'ai pense exactement la même chose quand ce topic a été créé. donc..bon googlage a tous.

Ramoran
18/01/2009, 14h38
Tout le monde est honnête ici! D'ailleurs des avis argumentés sont demandés.

GrandPapaMagie
18/01/2009, 17h47
Bah vas-y argumente, toi : comment peux-tu dire que tout le monde est honnête ? Tu vas citer Camus ?

doulifee
18/01/2009, 18h03
les vieux durs du forum Ubi.

2 présents a 2.00 du mat. GPM et Moi même http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

Apalmemnom
18/01/2009, 18h52
Et un qui déboule à 2h40 parce qu'il arrive pas à fermer l'œil. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

Je laisse quand même la main à Arkanne, car c'est véritablement elle qui a trouvé, sans vraiment le citer.

Pis, dans ce cas là, on parle pas d'honnêteté, messieurs, mais de fairplay.

Bien que, je le conçois, ce soit un mot anglais, existe-t-il l'équivalent en français qui m'aurait échappé ?

Arkanne
19/01/2009, 03h15
Débout les couche-tard !
Merci Apal, quelle noblesse ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif
Bon je vais mettre quelques passages tapés de ma mimine griffue, pour que GPM ne vienne pas hurler sur le googlisme.
Je demande 1 - l'auteur 2 - le sujet du livre et par là même les mots manquants en début de la dernière phrase.

"La mode veut que l’on cache à l’enfant que tout ce qui va mal dans la vie vient de notre propre nature : le penchant qu’ont tous les humains à agir agressivement, asocialement, égoïstement, par colère ou angoisse.
.................................................. ................................
Mais les enfants savent qu’ils ne sont pas toujours bons ; et souvent même s’ils le sont, ils n’ont pas tellement envie de l’être. Cela contredit ce que leur racontent leurs parents, et l’enfant apparaît comme un monstre à ses propres yeux.
…l’enfant est sujet à des accès désespérés de solitude et d’abandon, et il est souvent en proie à des angoisses mortelles. Très souvent, il est incapable d’exprimer ces sentiments par des mots, ou ne le fait que par des moyens détournés : il a peur de l’obscurité ou d’un animal quelconque, ou il est angoissé par son corps. Comme les parents se sentent mal à l’aise quand ils observent ces émotions chez leur enfant, ils ont tendance à les négliger.
…au contraire prends très au sérieux ces angoisses et ces dilemmes existentiels et les aborde directement."

GrandPapaMagie
19/01/2009, 05h40
C'est pas Bertelheim et sa Psychologie des Contes de Fées ?

Arkanne
19/01/2009, 07h03
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par GrandPapaMagie:
C'est pas Bertelheim et sa Psychologie des Contes de Fées ? </div></BLOCKQUOTE>

Réponse : Si c'est presque ça, sauf que c'est Bettelheim et la "Psychanalyse des contes des fées".
L'autre c'est son cousin marié à la grosse Bertha au grand pied qui était abonné à la revue Psychologie.

Bettelheim disait que les contes de fées aident les enfants à grandir en assumant sans heurts leurs côtés + et - et en dépassant leurs angoisses et leur questionnement non pas par une explication rationnelle et traumatisante, totalement inutile à leur âge, mais par l'exemple et l'identification aux héros du conte.

A toi !

GrandPapaMagie
19/01/2009, 10h17
Houla, désolé Bruno. Il dit aussi qu'Arkanne est une sorcière qui essaie de se faire passer pour la princesse (Sarah) en faisant du multicompte.

doulifee
19/01/2009, 11h17
Sarah... Lola... je vois comme un schéma.

GrandPapaMagie
19/01/2009, 14h35
Ok une citation pour vous occuper. La seule que je connaisse en fait, ça va pas être très dur à deviner elle est connue.

Life's but a walking shadow, a poor player
That struts and frets his hour upon the stage
And then, is heard no more ; it is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing.

Auteur, livre, personnage, essayez d'étoffer. J'irai voir sur wikipédia si vous avez copité, bande de sagouins.

doulifee
19/01/2009, 14h52
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par GrandPapaMagie:
J'irai voir sur wikipédia si vous avez copité, bande de sagouins. </div></BLOCKQUOTE>

je rééditerai la page avant http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif

Arkanne
19/01/2009, 15h08
it is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing.

J'ai adoré ça et je m'en veux de ne pas me souvenir d'où ça vient précisément, à part que c'est du Shakespeare. Je veux pas regarder dans wiki, je me punis, voilà ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/blush.gif

Ramoran
20/01/2009, 14h43
Georgette: il s'agit de Macbeth.

Arkanne
20/01/2009, 15h36
A qui t'adresses-tu ?

Ramoran
20/01/2009, 15h38
C'est marqué: à Georgette.

Arkanne
20/01/2009, 15h41
Je savais pas que gpm s'appelle georgette ! Quel joli nom ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

doulifee
20/01/2009, 16h03
Georgette Patricia Marie

GrandPapaMagie
20/01/2009, 18h32
C'est bien MacBeth, mais Georgette, c'est mon nom de jeune fille. Je suis devenu un garçon avec le temps.

LolaNeverar
21/01/2009, 03h06
Pour revenir au sujet de ce topic et cesser les divagations débiles, miroir de vos âmes et de votre pensée étriquée sans aucune préoccupation spirituelle, ni intellectuelle, mais incline seulement à des amusements vulgaires dignes d'un enfant attardé mentalement, je mets cette citation.

"ce ne sont point les œuvres prescrites par la loi qui rendent l’homme juste, mais bien la seule foi, par où il entend sans aucun doute le plein acquiescement de l’âme ; personne enfin, suivant sa doctrine expresse, ne peut devenir bienheureux s’il n’a en soi <span class="ev_code_RED">l’esprit du Christ</span> l’esprit du Christ, en d’autres termes, s’il ne comprend les lois de Dieu comme des vérités éternelles. Concluons donc que c’est seulement pour se mettre à la portée du vulgaire et s’accommoder à l’imperfection de sa connaissance, qu’on représente Dieu sous les traits d’un législateur ou d’un prince, et qu’on lui donne les noms de juste, miséricordieux, et autres semblables. En réalité, Dieu agit et dirige toutes choses par la seule nécessité de sa nature et de sa perfection ; ses décrets et ses volontés sont des vérités éternelles, et enveloppent toujours l’absolue nécessité."

Hariccelon
21/01/2009, 03h46
C'est vrai que là, on a quitté les divagations débiles.

headtourist
21/01/2009, 06h05
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/whistling.gif

sam-le-pirate
21/01/2009, 11h42
Je vais pas prendre de risques.

La Bible?
http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rolleyes.gif

GrandPapaMagie
21/01/2009, 14h44
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par LolaNeverar:
Pour revenir au sujet de ce topic et cesser les divagations débiles, miroir de vos âmes et de votre pensée étriquée sans aucune préoccupation spirituelle, ni intellectuelle, mais incline seulement à des amusements vulgaires dignes d'un enfant attardé mentalement, je mets cette citation.

"ce ne sont point les œuvres prescrites par la loi qui rendent l’homme juste, mais bien la seule foi, par où il entend sans aucun doute le plein acquiescement de l’âme ; personne enfin, suivant sa doctrine expresse, ne peut devenir bienheureux s’il n’a en soi <span class="ev_code_RED">l’esprit du Christ</span> l’esprit du Christ, en d’autres termes, s’il ne comprend les lois de Dieu comme des vérités éternelles. Concluons donc que c’est seulement pour se mettre à la portée du vulgaire et s’accommoder à l’imperfection de sa connaissance, qu’on représente Dieu sous les traits d’un législateur ou d’un prince, et qu’on lui donne les noms de juste, miséricordieux, et autres semblables. En réalité, Dieu agit et dirige toutes choses par la seule nécessité de sa nature et de sa perfection ; ses décrets et ses volontés sont des vérités éternelles, et enveloppent toujours l’absolue nécessité." </div></BLOCKQUOTE>
Je ne sais pas si c'est le onzième commandement "Insulte ton prochain jusqu'à ce qu'il soit d'accord avec toi", mais en tout cas c'est à Ramoran de proposer un extrait, et non toi.

Ramoran
22/01/2009, 13h22
Saint Augustin?

doulifee
22/01/2009, 13h32
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par GrandPapaMagie:

Je ne sais pas si c'est le onzième commandement "Tape ton prochain avec les tables de la loi jusqu'à ce qu'il soit d'accord avec toi" </div></BLOCKQUOTE>

http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

eldaura
22/01/2009, 15h29
un générateur de conneries aléatoires ?

Arkanne
23/01/2009, 12h40
Non, je pense qu'elle a mis quelque chose qui serait assez évident à trouver, peut être pour narguer quelqu'un, je sais pas, elle est assez vicieuse. Veyhl tu n'as aucune idée ? Peut être un sermon chez les Taizé ?

LolaNeverar
23/01/2009, 14h17
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Ramoran:
Saint Augustin? </div></BLOCKQUOTE>

Non. Tu ne vois que ce que tu veux voir. Je te donne encore un indice. Il a dit aussi :

"Aussi je ne crois pas que personne ait jamais atteint ce degré éminent de perfection, hormis Jésus-Christ, à qui furent révélés immédiatement, sans paroles et sans visions, ces décrets de Dieu qui mènent l’homme au salut. Dieu se manifesta donc aux apôtres par l’âme de Jésus-Christ, comme il avait fait à Moïse par une voix aérienne ; et c’est pourquoi l’on peut dire que la voix du Christ, comme la voix qu’entendait Moïse, était la voix de Dieu. On peut dire aussi dans ce même sens que la sagesse de Dieu, j’entends une sagesse plus qu’humaine, s’est revêtue de notre nature dans la personne de Jésus-Christ, et que Jésus-Christ a été la voie du salut.
.................................................. ..........
Jésus-Christ, je le répète, eut pour mission, non pas de conserver tel ou tel empire ou d’instituer des lois, mais seulement d’enseigner aux hommes la loi morale, la loi universelle. Et c’est en ce sens qu’il n’abrogea pas la loi de Moïse, car il ne chercha point à introduire dans l’État des lois nouvelles ; tout au contraire, il n’eut rien tant à cœur que d’enseigner la morale et de la distinguer des lois de l’État."

Et je poste cela en réponse aussi à tous ceux qui, à mon arrivée, m'ont parlé des exactions de l'église au cours du temps.

Ramoran
24/01/2009, 05h52
Je pense qu'il s'agit de l'écrit d'un mécréant hypocrite. Il parle de sagesse divine, pour signifier qu'il entend par là une sagesse plus qu'humaine (sous entendu, non pas une sagesse qui vient de dieu), il joue sur les mots, et a peur des persécutions.

Arkanne
19/04/2009, 11h26
Oui, encore Spinoza. Lola, tu aurais pu trouver autre chose.
Voilà une autre devinette. Il y a 2 paragraphes, le 1° étant la raison du 2° qui semble en découler aux yeux de son auteur.
Déjà l'affirmation du 1° vous semble vraisemblable dès nos jours ?

"L’aspiration à la rédemption est essentiellement un phénomène général, aussi n’est-ce que dans des cas exceptionnels qu’elle peut être rattachée à une motivation personnelle ; il ne s’agit pas alors du phénomène originel authentique mais d’une anomalie abusive. Les imposteurs hystériques et normaux qui se dupent eux-mêmes ont toujours su abuser de tout pour échapper aux nécessités de la vie, aux devoirs inévitables et avant tout aux devoirs vis-à-vis d’eux-mêmes. Ils font par exemple semblant de chercher Dieu pour ne pas être obligés de faire l’expérience de la vérité, à savoir, qu’ils sont des vulgaires égoïstes."