PDA

Afficher la version complète : La famine est-elle un manque de bol de riz ?



GrandPapaMagie
08/11/2007, 14h36
Sous ce titre d'un humour explosif (on est tous morts de rire dans l'explosion), se cache un sujet bien plus intéressant que des êtres humains qui succombent à un manque alimentaire grave et que parfois l'indécence pousse à venir gémir jusque sur nos jolis postes télévision pour en ternir les couleurs dansantes d'émissions pour reposer nos cerveaux las de n'avoir pas réfléchi la journée.
À l'heure où les mirroirs sont menacés d'être interdits par Notre Président Tout-Puissant car toute réflexion pourraît mettre en cause Sa légitimité, je me posais humblement le problème suivant.

Une femme tombe enceinte, badaboum. Si l'escalier est trop haut, ce sera une fausse couche. Non pas du tout ce n'est pas ça.
Pouf pouf. Une femme tombe enceinte. Après quelques mois de grossesse, de l'aspect de son ventre elle déduit raisonnablement qu'elle attend un seul enfant. Je me fiche bien de savoir si c'est possible, c'est pour simplifier le problème. Ne m'interrompez plus. Cette femme va voir un médecin spécialisé, non sans avoir pris soin de récupérer une ordonnance de son médecin généraliste afin de rester dans le cadre du plan santé. Ni la femme ni le médecin ne savent alors si l'enfant est une fille ou un garçon. Il y a une chance sur deux que ce soit une fille, une chance sur deux que ce soit un garçon.
Selon Shroedinger, les deux possibilités existent en même temps dans le ventre de la mère. Allons bon, on m'avait dit qu'il n'y avait qu'un seul enfant, on essaie de m'embrouiller. Non, c'est simplement que le sexe de l'enfant ne se déterminera que lorsqu'on l'observera. À ce moment-là, il cessera d'être les deux à la fois et restera l'un des deux et on pourra deviner le sexe de l'enfant avec une probabilité de 100%.
Hélas, misère humaine oblige, le médecin procède à une échographie mais n'en donne pas le résultat à la mère. Le bougre, lui, sait quel est le sexe de l'enfant. Il est déterminé et ne changera pas, il y a 100% de chance que ce soit celui-là et aucune chance que ce soit l'autre. Pourtant pour la mère, il y a toujours une chance sur deux que ce soit un garçon et une chance sur deux ue ce soit une fille. Ou peut-être pas ?
S'il y a bien une probabilité d'une chance sur deux de deviner le sexe de l'enfant sans l'avoir vu, y a-t-il vraiment toujours une chance sur deux que ce soit une fille ? Ou est-ce que non, il y a désormais une chance sur deux de se tromper en essayant de deviner, mais le sexe de l'enfant lui est déjà déterminé ?

Est-ce que le hasard n'est qu'une vision personnelle d'un événement dont les paramètres ne sont pas maîtrisés, et que seuls ceux qui en maîtrisent les paramètrent perdent cette notion de hasard ?
Ou est-ce que le hasard est une notion pour tous, et à partir du moment où une seule personne en maîtrise les paramètres, ce n'est plus du hasard ?

GrandPapaMagie
08/11/2007, 14h36
Sous ce titre d'un humour explosif (on est tous morts de rire dans l'explosion), se cache un sujet bien plus intéressant que des êtres humains qui succombent à un manque alimentaire grave et que parfois l'indécence pousse à venir gémir jusque sur nos jolis postes télévision pour en ternir les couleurs dansantes d'émissions pour reposer nos cerveaux las de n'avoir pas réfléchi la journée.
À l'heure où les mirroirs sont menacés d'être interdits par Notre Président Tout-Puissant car toute réflexion pourraît mettre en cause Sa légitimité, je me posais humblement le problème suivant.

Une femme tombe enceinte, badaboum. Si l'escalier est trop haut, ce sera une fausse couche. Non pas du tout ce n'est pas ça.
Pouf pouf. Une femme tombe enceinte. Après quelques mois de grossesse, de l'aspect de son ventre elle déduit raisonnablement qu'elle attend un seul enfant. Je me fiche bien de savoir si c'est possible, c'est pour simplifier le problème. Ne m'interrompez plus. Cette femme va voir un médecin spécialisé, non sans avoir pris soin de récupérer une ordonnance de son médecin généraliste afin de rester dans le cadre du plan santé. Ni la femme ni le médecin ne savent alors si l'enfant est une fille ou un garçon. Il y a une chance sur deux que ce soit une fille, une chance sur deux que ce soit un garçon.
Selon Shroedinger, les deux possibilités existent en même temps dans le ventre de la mère. Allons bon, on m'avait dit qu'il n'y avait qu'un seul enfant, on essaie de m'embrouiller. Non, c'est simplement que le sexe de l'enfant ne se déterminera que lorsqu'on l'observera. À ce moment-là, il cessera d'être les deux à la fois et restera l'un des deux et on pourra deviner le sexe de l'enfant avec une probabilité de 100%.
Hélas, misère humaine oblige, le médecin procède à une échographie mais n'en donne pas le résultat à la mère. Le bougre, lui, sait quel est le sexe de l'enfant. Il est déterminé et ne changera pas, il y a 100% de chance que ce soit celui-là et aucune chance que ce soit l'autre. Pourtant pour la mère, il y a toujours une chance sur deux que ce soit un garçon et une chance sur deux ue ce soit une fille. Ou peut-être pas ?
S'il y a bien une probabilité d'une chance sur deux de deviner le sexe de l'enfant sans l'avoir vu, y a-t-il vraiment toujours une chance sur deux que ce soit une fille ? Ou est-ce que non, il y a désormais une chance sur deux de se tromper en essayant de deviner, mais le sexe de l'enfant lui est déjà déterminé ?

Est-ce que le hasard n'est qu'une vision personnelle d'un événement dont les paramètres ne sont pas maîtrisés, et que seuls ceux qui en maîtrisent les paramètrent perdent cette notion de hasard ?
Ou est-ce que le hasard est une notion pour tous, et à partir du moment où une seule personne en maîtrise les paramètres, ce n'est plus du hasard ?

MunchXX
09/11/2007, 11h45
Hou !!! Prémiére fois que j'écris sur le forum Hors sujet ca me fait tout bizarre. Alor j'ai bien lut ton truc et j'aurai tendance a dire que effectivement il n'ya plus une chance sur 2 que le bébé soit une fille et un garcon mais que il y a une chance sur deux que la femme se trompe étant donné que le docteur connaît le sexe de l'enfant maintenant. Par contre cela reste du hasard car bien que certain paramétres soit maitrîsé par le docteur (il connaît le sexe du bébé ) il ne peut pas en revanche deviner ce que la mére va penser donc en gros on pourrait dire que le hasard c'est déplacé du sexe du bébé a la question que se posera la mére sur le sexe de sont enfant. Le hasard reste donc une notion pour tous mais le domaine concerné lui change et évolue selon les paramétres qui sont possédés pars les autres personnes.
Voila maintenan je vais aller chercher un autre sujet sur lequelle discuter de facon débile pour me reposer les méninges et si je trouve pas tant pis j'irais jouer a un jeu stupide alors.
Bonne soirée

Ramoran
09/11/2007, 12h04
Le hasard est il déterminé par la méconnaissance? Si le docteur sait que l'enfant est mâle, peut-il dire par quelle raison l'enfant est plutôt mâle que femelle? Il me semble plutot que le hasard n'est pas une notion qui concerne la détermination des choses qui se produisent, mais la détermination de leurs causes. Il est déterminé que la dame du loto tire le chiffre 49, mais il n'est nullement déterminé par quel mécanisme le chiffre 49 est sorti plutot qu'un autre. Il y a sophisme à dire : au moment où la boule est tirée, la probabilité est de 100% que le 49 tombe. Connaître un résultat, ce n'est pas connaitre les paramètres qui déterminent le résultat. Un coup de dé jamais n'abolira le hasard.

Armestat
09/11/2007, 14h13
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content"> Selon Shroedinger, les deux possibilités existent en même temps dans le ventre de la mère. </div></BLOCKQUOTE>

Attention: le bébé ne meurt irradié que si vous regardez l'échographie.

GrandPapaMagie
09/11/2007, 15h54
Alors selon Ramoran, le hasard c'est la méconnaissance de la cause. Donc un joueur de carte qui triche (avec talent) pour gagner ses paris à tous les coups connaît la cause de ses victoires, pour lui ce n'est pas du hasard. Mais le spectateur attentif qui ne connaît pas les causes peut avoir des doutes. Bien qu'il ne sache pas si le tricheur a énormément de chance, s'il joue particulièrement bien, s'il a un don divin ou s'il triche, il voit bien le résultat : le tricheur gagne à tous les coups. Est-ce que parce qu'il ne connaît pas la cause, c'est toujours du hasard pour lui ?
Admettons qu'un doute ne soit pas assez pour le faire dire "Je sais qu'il gagnera toujours", et disons que ce spectateur désormais croit que le tricheur est l'élu du Peuple des Cartoflouxes et qu'il gagnera à tous les coups. Les résultats lui donnent raison et pourtant il se trompe sur la cause. Est-ce que c'est toujours du hasard ?


(Non Armestat, il s'agit en fait d'une fiole de poison dans le ventre de la mère qui se répend si le médecin secoue trop un atome de plutonium)

Arkanne
09/11/2007, 17h02
Tant qu'il s'agit de l'idée de cet enfant à naître les deux possibilités coexistent, donc il est fille et garçon en même temps.
Ou alors aussi une 3 ? qui serait qu'il soit mort avant que son sexe soit défini, donc il n'est ni l'un, ni l'autre.
C'est le potentiel de toute chose "idéale" avant de passer dans la "réalité concrète".

Là c'est le hasard qui fera pencher la balance dans un sens ou dans l'autre. Mais le hasard est peut être régi par des lois qui nous sont inconnues pour l'instant.

Après il s'agit plutôt de " hasards subjectifs ", propres à l'observateur ; pour le médecin les chances sont 50/50 tant qu'il ne voit pas l'échographie, pour la mère ça continue encore et encore,
C'est que le début, d'accord d'accord. oups ! brouilalge hasardeux !
tant qu'elle ne le verra pas. Mais le sexe de l'enfant est établi indépendamment de leur observation, une fois qu'il est passé du statut d'idée à celui de fait.

GrandPapaMagie
14/11/2007, 10h25
Pour toi il y a un hasard objectif régi par des lois que nous ne connaissons peut-être pas (donc peut-être qu'on les connaît), et des hasards subjectifs qui naissent de l'observation de chacun.
Mais alors c'est quoi ce hasard objectif ? une vérité absolue, un dogme ? À quel moment et quel niveau intervient-il ?

soyo07
14/11/2007, 10h47
pour répondre à la question initiale, je suggère que le bol de riz ne soit pas responsable de la famine.

eldaura
16/11/2007, 04h01
Le rapport est très clair pourtant soyo ! C'est précisément parce que les bols de riz sont capables d'exister et de ne pas exister en même temps qui fait que les petits enfants du bangladesh ont et n'ont pas faim en même temps. Par conséquent, ils meurent et ne meurent pas (toujours en même temps), on peut donc dire qu'ils passent leur vie à mourir de faim. C'est précisément la définition de la famine. CQFD.

Armestat
16/11/2007, 08h03
Eldaura, tu as oublié le smiley (http://www.sonic.net/%7Eevolve/wp/human_ecology/sudan_famine_7.jpg) de circonstance. C'est pourtant pas ca qui manque , hein?

eldaura
16/11/2007, 10h04
Oui, une petite photo fait plus qu'un long discours. Quand même, ça fait réfléchir sur le drame de l'anorexie chez les mannequins.

Arkanne
16/11/2007, 12h52
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Armestat:
Eldaura, tu as oublié le smiley (http://www.sonic.net/%7Eevolve/wp/human_ecology/sudan_famine_7.jpg) de circonstance. C'est pourtant pas ca qui manque , hein? </div></BLOCKQUOTE>

Je mets moi aussi quelques "smileys", cherchez l'intrus ! http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/rire.png

http://apu.mabul.org/up/5/apu-5-2s14ea1mwoou0b4tbi48l568.jpg (http://mabul.org/)

GrandPapaMagie
16/11/2007, 15h47
Des chats dans des bocaux ! Quelle horreur ! Si tu veux les conserver dans des bocaux, vide d'abord les boyaux dans différents bocaux pour les faire mariner, mais les poils de chats ne se mangent pas c'est dégoûtant !


N'essayez pas de détourner la question, bande de faibles d'esprit. Répondez correctement.

Armestat
17/11/2007, 02h26
Un volontaire?
http://pix.nofrag.com/3/5/5/c286723f519a5a586bb056b0f78f2.jpg

ababakar
17/11/2007, 03h50
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par GrandPapaMagie:
Des chats dans des bocaux ! Quelle horreur ! Si tu veux les conserver dans des bocaux, vide d'abord les boyaux dans différents bocaux pour les faire mariner, mais les poils de chats ne se mangent pas c'est dégoûtant !


N'essayez pas de détourner la question, bande de faibles d'esprit. Répondez correctement. </div></BLOCKQUOTE>

et en plus tu peux vendre leur peaux en Suisse, là bas ils en font des pantoufles , des gants etc... , ils viennent même se fournir en France pour trouver les chats
, ceux qui trainent dans la rue ou dans les jardins...

quant à la question,en gros on demande si le resultat d'un probleme depend des donnees qui sont fournies pour resoudre ce probleme
ben oui
si le resultat du probleme est une probabilite
la reponse change suivant les hypotheses fournies et plus on a de donnees exactes et nombreuses et plus on a de meilleures methodes de calcul plus le resultat approche du resultat veritable/vrai

ce que je veux dire c'est que la future maman n'a qu'une partie des donnes dc son resultat est moins precis que celui du medecin qui lui a plus de donnees ( mais en gros la patate du resultat de la femme est englobee dans la patate du resultat du medecin)
en plus en echographie on ne peut jamais etre sur à 100% , 99.99 peut etre j'en sais rien mais le 100% n'existe pas (donc la patate du medecin est elle mme comprise dans la patate du vrai resultat qui sera connu à la naissance)

Armestat
17/11/2007, 07h43
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content"> en plus en echographie on ne peut jamais etre sur à 100% </div></BLOCKQUOTE>

GPM en est l'exemple vivant. Lorsqu'il était dans le ventre de sa mère, le médecin l'a cru femelle à cause de ses longs cheveux. Ce n'est qu'à la naissance que l'on s'est aperçu que c'était en réalité un poète maudit.

GrandPapaMagie
18/11/2007, 05h11
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par ababakar:
quant à la question,en gros on demande si le resultat d'un probleme depend des donnees qui sont fournies pour resoudre ce probleme
ben oui
si le resultat du probleme est une probabilite
la reponse change suivant les hypotheses fournies et plus on a de donnees exactes et nombreuses et plus on a de meilleures methodes de calcul plus le resultat approche du resultat veritable/vrai

ce que je veux dire c'est que la future maman n'a qu'une partie des donnes dc son resultat est moins precis que celui du medecin qui lui a plus de donnees ( mais en gros la patate du resultat de la femme est englobee dans la patate du resultat du medecin)
en plus en echographie on ne peut jamais etre sur à 100% , 99.99 peut etre j'en sais rien mais le 100% n'existe pas (donc la patate du medecin est elle mme comprise dans la patate du vrai resultat qui sera connu à la naissance) </div></BLOCKQUOTE>
Même né on peut toujours avoir un doute dans les cas extrêmes XXY etc. Mais dans ce cas-là quand est-ce qu'est déterminé le sexe. Est-ce qu'on reste encore longtemps "les deux à la fois" ou est-ce que Schroedinger est un con ?

Armestat
18/11/2007, 05h44
Schroedinger est un con.
Sa théorie revient à refuser le fait que les choses arrive sans nous.
On peut pousser sa thèse plus loin: si un arbre tombe dans une forêt, mais que personne n'est là pour l'entendre, fait il du bruit? Ah, 50% de chance pour que ce soit non.

(Encore une fois, je vous rappel que je n'ai jamais rien pigé à Shroedinger).

GrandPapaMagie
18/11/2007, 06h11
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Message original par Armestat:
(Encore une fois, je vous rappel que je n'ai jamais rien pigé à Shroedinger). </div></BLOCKQUOTE>
Je te rassure, au vu des réponses tu n'es pas le seul dans ce thread.

Peut-être que l'arbre fait du bruit dans la forêt parce qu'il y a quelqu'un pour l'entendre : Dieu. De même que Dieu a fourré son nez dans le ventre de la maman et a dit "Moi j'ai bien vu les gamètes qui se sont fait des bisous, donc je sais quel sexe est le bébé". Et de même Dieu connaît la raison pour laquelle Hellfake : London est passé de 50 dollars à 60 euros en traversant l'Atlantique.

Arkanne
18/11/2007, 07h58
Alors tu dois savoir tout, n'est-ce pas ?
En fait ton thread était fait pour ces temps sans foi, ni loi qui osent te soupçonner d'humanité.
Sois miséricordieux, laisse-nous hellgâtifier encore un peu, après on passera aux choses sérieuses, le sexe des anges par exemple. http://webtools.fr.ubi.com/forums/smileys/langue.gif

ababakar
18/11/2007, 12h44
le chat de schrodinger ça concerne seulement la physique des quantas, non?
la theorie des quantas dit que les quantas peuvent exister dans un tas d'etats differents et qu'on ne peut connaitre l'etat d'un quantum qu'en le regardant, avant qu'on l'observe le quantum existe potentiellement dans un tas d'etats differents à la fois

cette theorie semblait bancale à schrodinger aussi il a parlé de son "chat de schrodinger" où le chat existerait potentiellement à l'etat mort et vivant , pour lui la situation etant absurde elle invalidait la theorie

( j'ai vu une emission sur arte une fois au sujet de la mecanique des quanta )


et pour le prix d'hellgate , ben y a des taxes à payer bien sûr , j'ai acheté un jeu sur steam il y a peu , donc un jeu en $ et j'ai eu à payer dans les 12$ de plus pour les taxes
peut etre qu'ils font payer la localisation en plus aussi

GrandPapaMagie
18/11/2007, 14h01
C'est ça et ils font payer la vaseline.
50$ ça fait 34€, et il n'y a pas de taxe mystérieuse qui s'ajoute au prix. Même si c'était un prix HT, TTC ça ferait 41€.
Et quand on distribue un jeu en Europe il n'y a pas de surplus à faire payer. On ne fait pas payer la localisation, ça n'a pas de sens. C'est à l'éditeur de gérer ça dans son budget.



Et sinon bien réagi sur le chat de Machin.