PDA

Afficher la version complète : Une question de commandes



Kintaro_343-kkt
18/01/2007, 09h22
Certains avions ont des aérofreins, d'autres ont des surpresseurs... y en a-t-il qui aient les deux ?

Il me le faut savoir pour une histoire de combinaison de touches... Merci à tous ceux qui puissent me répondre.

Kintaro_343-kkt
18/01/2007, 09h22
Certains avions ont des aérofreins, d'autres ont des surpresseurs... y en a-t-il qui aient les deux ?

Il me le faut savoir pour une histoire de combinaison de touches... Merci à tous ceux qui puissent me répondre.

GCIII-6_Hartenstein
18/01/2007, 11h55
Le Corsair doit avoir les deux, il me semble...

Kintaro_343-kkt
18/01/2007, 18h44
Merci Harty, toujours aussi rapide et efficace. Je me suis tout de suite mis à essayer les six modèles de Corsair dans le jeu, et leurs aérofreins ne sont rien d'autre que les deux trains avant, la roulette de queue, elle, ne sort pas, elle ne sort qu'avec la commande "train d'atterrissage". Est-ce historique ? Le Corsair utilisait ses roues de train comme aérofreins ?

Aussi je n'aimerais pas que ma question initiale dérive vers un débat sur le Corsair, si quelqu'un connait des avions pilotables du jeu qui aient et des aérofreins et des surpresseurs je suis toujours à l'écoute.

Kintaro

ungibus
19/01/2007, 14h18
Salut Kintaro.
Je confirme que le corsair a bien les 2 et que son AF est le train principal sans la roulette.

ungibus
19/01/2007, 14h23
pour les autres avions avec surpresseur et AF, il doit y avoir (de tête) les Ju 88, peut-être le Heinkel 274, à priori le Helldiver et le Skyraider, pas tous dans le jeu malheuresement.

Kintaro_343-kkt
19/01/2007, 17h15
Merci Ungibus, venant de toi je me contente de ta réponse, même si d'autres pilotes peuvent toujours signaler d'autres appareils que tu, cela m'étonerait, aurais oubliés.

Mes aérofreins s'ouvrent avec les touches "A+F" (eh oui, j'ai fait simple, je sais). Pour le surpresseur mes touches de "étage suivant" et "étage précédent" son respectivement "A" et "Z", et compte tenu de ta réponse je compte finalement les laisser tel quel.

Merci !

Kintaro

fight69
20/01/2007, 00h17
Pe-2 il me semble.

Kintaro_343-kkt
20/01/2007, 12h08
Merci, j'ai vérifié, mais ce n'est pas le cas du Pe-3, et comme les SBD-3 et SBD-5 viennent juste après dans le QMB j'ai vérifié aussi : ils ont des aérofreins ainsi que deux étages de compresseur... Ce qui fait pour l'instant plusieurs modèles d'avions, mais ceux-là je ne serai pas amener à les piloter très souvent. Merci à tous, il m'a été vraiment très utile de lire vos réponses.

ungibus
21/01/2007, 15h47
je rentre mardi du boulot et je consulterai ma doc sur les avions japonais WW2.
Je posterai mes découvertes sur le sujet. Je crois que cela t'intéressea plus.

Kintaro_343-kkt
21/01/2007, 21h25
Merci ! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

Kintaro_343-kkt
25/01/2007, 16h14
Bon, pas de nouvelles pas de mauvaises nouvelles...

Prends ton temps Ungibus, petit Kintaro saura attendre... http://forums.ubi.com/images/smilies/16x16_smiley-happy.gif

ungibus
26/01/2007, 04h07
C'est vrai que j'ai été un peu long mais c'est parce qu'en fait je n'en trouve pas qui aient à la fois AF (ou frein de piqué ) et compresseur donc j'ai fouillé un peu partout mais nada !!! Dommage car ils avaient développé de superbes machines (Aïchi D4Y, Nakajima C6N, Nakajima B6N, Aïchi B7A, ou encore J2M4 Raiden ou A7M Reppu, et je ne parle que de ce qui a volé et pas des projets non réalisés par manque de temps) En fait, il faut un bombardier en piqué et le successeur (le D4Y) du Val n'avait pas de moteur à compresseur
Je confirme pour le helldiver, il a bien les deux.
Pour les chasseurs japonais, la liste est plus courte que je ne pensait, j'étais peu optimiste mais finalement surpris. C'est certainement du à un pb de maitrise des alliages nécessaires et également à une doctrine qui ne prévoyait pas d'emploi à haute altitude. Donc les moteurs japonais étaient rarement suralimentés et les modèles existants n'apparurent que sous la pression des événements, en particulier pour intercepter les B29 à 10 000m, gros gibier s'il en est. Par ailleurs, je n'ai trouvé trace que de compresseur mécanique et non turbo (pb de métallurgie ?)
Donc pour l'armée mis en service actif :
- Ki 43 Hayabusa
- Ki 44 Shoki
- Ki 45 Toryu
- Ki 102b Randy

Pour la marine mis en service actif :
- A6M modèle 32 Reisen et postérieurs

Ca, c'est ce que donne ma doc (Docavia sur les chasseurs japonais, hors série du Fana sur les avions de combat japonais) mais je ne lis pas le japonais couramment.
Je suis surpris que les Ki 61, 84, 100 et autres J2M-2, N1K1-J n'aient pas eu de moteurs suralimentés. Il va falloir que je me tape tous les fana de manière sélective pour vérifier...

Kintaro_343-kkt
26/01/2007, 07h07
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Originally posted by ungibus:
Il va falloir que je me tape tous les fana de manière sélective pour vérifier... </div></BLOCKQUOTE>

Non, non, ce n'est pas nécessaire, ce que tu as déjà fait est beaucoup et je te remercie. Fais cette recherche uniquement si c'est ton plaisir de la faire.

Sinon... Le Ki-43 a eu un compresseur à deux étages, mais seulement à partir du modèle II.

<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Originally posted by ungibus:
...mais je ne lis pas le japonais couramment... </div></BLOCKQUOTE>

moi non plus http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_frown.gif

<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Originally posted by ungibus:
Je suis surpris que les Ki 61, 84, 100 et autres J2M-2, N1K1-J n'aient pas eu de moteurs suralimentés. </div></BLOCKQUOTE>

Je n'ai pas tout de suite les moyens de vérifier si cela était vrai historiquement mais dans le jeu, de ces avions que tu cites, il n'y a que le Ki-61 qui n'est pas suralimenté. Les autres ont tous un compresseur à deux étages et un système d'injection de mélange eau/méthanol. Je pense que c'est historique, mais je le répète je n'en suis pas sûr. Dans le jeu c'est le cas du N1K2, mais le N1K1 n'est pas pilotable et sa description dans le jeu ne parle pas de cet aspect de sa motorisation...

Tous ces avions n'ont pas d'aérofreins et je pense donc laisser ma configuration de commandes tel quel, merci Ungibus et merci aussi à tous ceux qui ont participé du topic.

Kintaro

PS : tu as parlé du helldiver... j'aurais aimé le voir dans le jeu, cet avion à une gueule... d'enfer http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

ungibus
27/01/2007, 04h22
En relisant finement, il y a compresseur et compresseur !
- Compresseur mécanique qui doit équiper pratiquement tous les moteurs de l'époque, entraîné par la boîte d'accessoire du moteur et donc consommant de la puissance (j'en déduis que tous les chasseurs, hormis trés basse altitude, étaient équipés initiallement de tels compresseurs)
- turbo compresseur entraîné par les gaz d'échappement du moteur donc ne consommant pas de puissance mais nécessitant des métaux spécifiques donc difficiles à maitriser, ce qui semble expliquer leur rareté chez les japonais.

Ceci dit, je ne suis pas spécialiste et accepte bien volontiers les contradicteurs qui augmenteront mes connaissances.

Hard to be humble ! & Tiger, tiger, tiger !

Kintaro_343-kkt
27/01/2007, 08h40
Merci pour ton explication Ungibus. Sur quel type de compresseur agissent donc les commandes de IL-2 "surpresseur suivant" et "surpresseur précédent" ? Celles justement qui mettent mon moteur en "étage 2" ou "étage 1" (et selon les avions jusqu'à "étage 3") ?

ungibus
27/01/2007, 11h36
A priori au mécanique ; étages = différentes vitesses de rotation donc de surpression.
le turbo fonctionne constamment pour moi.

Kintaro_343-kkt
27/01/2007, 17h14
Merci encore, tout devient de plus en plus clair dans ma tête. Les avions japonais dont tu parlais n'ont donc pas, d'après tes recherches, de turbocompresseurs... Mais est-ce suffisant pour dire qu'il n'ont pas de "suralimentation" ? les surpresseurs mécaniques et/ou l'injection à l'eau/méthanol (ou autre composants) ne seraient pas de la "suralimentation" ?

ungibus
29/01/2007, 04h04
C'est toujours de la suralimentation puisque de l'augmentation de puissance, les différents termes employés, voisins en soi, précisent la méthode :
- rétablissement de puissance à partir d'une altitude donnée (méca...)
- suralimentation "permanente" (turbo...)
- surpuissance en BA (MW50, avec 1/2 chance de me tromper de tête...)
- surpuissance en HA (l'autre système dont je me souvient plus le nom, avec l'autre 1/2 chance de me tromper de tête...)

GCIII-6_Hartenstein
29/01/2007, 05h31
L'autre système, c'est le GM-1, de l'injection d'oxyde nitrique dans les cylindres du moteur destiné à compenser la perte d'oxygène en altitude.

En effet, l'oxygène (enfin, plutôt le dioxygène pour être exact, soit deux atomes d'oxygène) contenu dans l'air et entrant dans la prise d'air du carburateur sert de comburant dans la réaction explosive dans les cylindres du moteur.
Pour que le moteur développe une puissance optimale, il faut respecter un certain taux de comburant par rapport à la dose de carburant injecté.
Avec la raréfaction du dioxygène en altitude, le rapport comburant/carburant n'est plus optimal, entraînant une utilisation plus importante de carburant par rapport au comburant et donc, un gâchi de carburant non brûlé qui part direct dans les pipes d'échappement (d'où la fumée noir sortant des pipes d'échappement des appareils à haute altitude). Pour réoptimiser le rapport comburant/carburant, on peut modifier le mélange, c'est à dire adapter la dose de carburant injecté dans les cylindres à la raréfaction de l'oxygène, avec comme conséquence une économie de carburant, mais peu de gain de puissance.

L'autre moyen, c'est le GM-1. L'oxyde nitrique injecté sert de comburant en remplacement du dioxygène, permettant de conserver les mêmes doses de carburants et de comburants à haute altitude que dans les altitudes plus basses où le moteur développe tout son potentiel.
On ne peut donc pas tout à fait parler de surpuissance dans le cas du GM-1, mais plutôt de conservation de la puissance.

Kintaro_343-kkt
29/01/2007, 06h57
Ma question de départ était assez banale et a évolué vers un sujet que l'on a déjà abordé précédemment dans le forum. J'ai tout de même reposé les questions et vous remercie donc, Harty et Ungibus, de votre patience à répéter toujours les mêmes réponses. Ça me fais du bien d'y être revenu de toute façon, je crois que je vais faire un copier-coller du thread pour le conserver dans mes archives "aviation"...

Continuons encore un peu si ça ne vous dérange pas : je pense comprendre de mieux en mieux que selon le degré de technologie de chaque avion, ou selon les moyens de leurs concepteurs et fabriquants, les avions à pistons (Première et Seconde Guerres Mondiales) pouvaient avoir une manette des gaz ou pas, une gestion du mélange ou pas, des turbocompresseurs ou pas, des compresseurs mécaniques ou pas, des systèmes d'injection ou pas... mais que finalement toutes ces prestations d'un avion sont liées entre elles. Je pense avoir compris pourquoi les avions qui ont des compresseurs à étages (mécaniques) n'ont une gestion du mélange que de 100% ou 120%, et pourquoi ceux qui ne les ont pas peuvent aller de 0% à 120% de mélange, et ont par là une manette de mélange qui a besoin d'avoir plus d'incidence sur la proportion de celui-ci...

J'ai tout faux ?

je crois que le terme "MW50" est strictement allemand, est-ce par là une technologie strictement allemande ? Et le "GM1" ?

Kintaro

GCIII-6_Hartenstein
29/01/2007, 08h16
Les deux termes sont effectivement purement allemands:

Pour le MW-50, c'est tout simple: Methanol und Wasser 50%, soit donc le composé du mélange (50% de méthanol, 50% d'eau)!

Pour la désignation du GM-1, j'ai dû chercher un peu. C'est "Göing Mischung 1" soit "le mélange de Göing" (du nom du ministre de l'Air), premier du nom. Je m'étais trompé sur sa composition. Ce n'est pas de l'acide nitrique (soit la formule chimique HNO3), mais du protoxyde d'azote (soit N2O).

Enfin, je ne suis pas assez calé en mécanique pour te confirmer ou non le lien entre toutes les "options" d'un moteur d'un appareil à piston...

Kintaro_343-kkt
29/01/2007, 10h10
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Originally posted by GCIII-6_Hartenstein:
Ce n'est pas de l'acide nitrique (soit la formule chimique HNO3), mais du protoxyde d'azote (soit N2O). </div></BLOCKQUOTE>

A tes souhaits Harty !!! Ha ha ha ha !!! Et un énorme merci pour tout, bien sûr à toi aussi Ungibus !

Domo Arigato Gozaimashita

http://img155.imageshack.us/img155/5930/saludo1ri7.gif

Kintaro

ungibus
29/01/2007, 11h30
Le protoxyde d'azote, n'est ce pas le gaz hilarant si cher à Gaston Lagaff. http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/icon106.gif

Pour revenir aux compresseurs mécaniques, comme ils rétablissent une pression d'air donc de comburant correspondant à une altitude donnée, la manette de mélange reste nécessaire pour optimiser la combustion.
Evidemment, Kintaro, tout est lié aux niveau des manettes; ce qui explique pourquoi les allemands ont développpé le kommandogëratt du FW 190 afin de simplifier la gestion du moteur pour des pilotes de - en - entraînés.
Ayant fait de l'hélice sur moteur à piston, je te confirme la galère quand il faut gérer les 3 manettes en plus des trajectoires relatives en dogfight !!! alors avec le compresseur en + ...

Kintaro_343-kkt
30/01/2007, 09h11
"Gaston Lagaff"... Mmmmmm.... Je comprends maintenant d'où tu sors toute ta science aéronautique... Ceci dit j'éviterai de prendre l'avion si jamais c'était toi qui devait le piloter http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_smile.gif

Donc, ces avions japonais dont on parlait ont certainement une suralimentation non pas grâce à leurs compresseurs mais grâce à leur injection d'eau/méthanol, puisque celle-ci ne cherche pas à rétablir une quelconque pression atmosphérique de basse altitude mais à fournir bel et bien une puissance suplémentaire...

Kintaro

GCIII-6_Hartenstein
30/01/2007, 12h00
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Originally posted by ungibus:
Le protoxyde d'azote, n'est ce pas le gaz hilarant si cher à Gaston Lagaff. http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/icon106.gif
</div></BLOCKQUOTE>

C'est sûrement ça (vu que ça fait un bail que je n'ai plus lu un Gaston), le protoxyde d'azote ayant bien des vertus hilarantes. Selon Wikipedia, voici les effets d'une inhalation courte de ce gaz:
-Euphorie et fous rires
-désinhibition
-sensation de bien-être
-Effet de flottement
-Hallucinogène (troubles de la vue et de l'ouïe)

Par contre, son inhalation peut entraîner des vertiges et des vomissements, et une inhalation à haute dose fait perdre connaissance (ce gaz est parfois utilisé en anesthésie).

@ Kintaro: l'effet du MW-50 est aussi d'augmenter l'explosivité du moteur. Les molécules d'eau sont craquées pour former des molécules d'hydrogène et de dioxygène, comburants habituels et source d'expérience de chimie enseigné jusque dans les lycées.

tkt1910
30/01/2007, 12h10
http://www.farcry-thegame.com/fr/images/smileys/icon106.gif*
OU peut -on trouver ce fameu protoxyde? http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

GCIII-6_Hartenstein
30/01/2007, 13h15
Dans une bonbonne de GM-1, bien sûr! http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif http://forums.ubi.com/infopop/emoticons/icon_biggrin.gif

Ou sinon, dans un kit NOS de voiture tunée...

ungibus
31/01/2007, 11h46
<BLOCKQUOTE class="ip-ubbcode-quote"><div class="ip-ubbcode-quote-title">quote:</div><div class="ip-ubbcode-quote-content">Donc, ces avions japonais dont on parlait ont certainement une suralimentation non pas grâce à leurs compresseurs mais grâce à leur injection d'eau/méthanol, puisque celle-ci ne cherche pas à rétablir une quelconque pression atmosphérique de basse altitude mais à fournir bel et bien une puissance suplémentaire...

Kintaro </div></BLOCKQUOTE>

Désolé mais je ne n'ai pas souvenir de moteurs japonais WW2 boostés au GM1 ou MW50 (y compris les copies de DB601, les Ha 40 puis 140 du Ki 61) et je sais pas ou vérifier !