PDA

Afficher la version complète : Niveaux XP : une mécanique très mal huilée



Rihnemlod
17/04/2019, 16h39
Bonjour,

J'ai besoin de vider mon sac concernant la mécanique des niveaux d'XP sur ce dernier opus de la licence Assassin's Creed.
J'ai pas mal de critiques sur d'autres secteurs du jeu, mais je ne vais pas en parler ici pour ne pas faire trop long.
Je ferai d'autres messages ultérieurement.

Qui a pensé à cette mécanique de gestion des XP ? Avez-vous pris suffisamment de recul avant de valider ça ?
Franchement c'est du grand n'importe quoi.
Quel est l'intérêt de progresser dans le jeu si c'est pour ne jamais avoir l'impression d'avancer ?

Au début du jeu, chaque zone a sa fourchette de niveaux, si bien qu'on n'a pas intérêt à quitter sa petite île de Kephallonia avant d'avoir commencé à prendre quelques niveaux.
Mais très vite, à cause du "level scalling" on se retrouve dans un système qui impose un écart minimal et maximal (par defaut -2/+2 et au plus -4/+4) entre son personnage et les pnj ce qui fait perdre tout intérêt à notre quête du meilleur équipement.

Que les pnj progressent aussi, pourquoi pas... car y a rien de marrant de venir casser du grec level 10 quand on est level 50 (enfin si, c'est surement marrant, mais sans trop d'intérêt pour le jeu)... sauf qu'eux ont toujours la même armure et les mêmes armes et qu'ils ne courent pas comme des malades après le stuff.
Je vois pas l'intérêt de chercher de l'équipement, de l'améliorer, de le graver, si c'est pour, finalement, retrouver toujours les mêmes pnj avec un écart de niveau toujours similaire malgré tous les efforts que l'on déploie.
Mais quand on se retrouve avec un équipement full légendaire et qu'en face on a un toujours les mêmes adversaires à seulement 2 points de moins que soit, on trouve que la carotte qui nous fait avancer a comme un air de plug anal...

Le bon sens aurait été de fixer un barème pour chaque type de pnj, du simple habitant jusqu'au membre du culte (justement eux ils sont hiérarchisés), en passant par les soldats et les mercenaires, mais chacun selon sa nature et son importance dans le jeu. Ainsi, l'archer moins fort que le lancier, le lancier moins fort que le hoplite, etc... et chacun avec une vitesse de progression propre à son type. Dans ce cas, inutile de donner un barème aux régions, seuls les pnj comptent.

Sans parler des mercenaires qui, au même niveau que vous, vous trépanent en seulement 2 ou 3 coups, alors que vous, vous devez les hacher menu comme du persil avant de les faire succomber. Cela m'est arrivé dans une quête de prime face à Harpina, elle et moi au niveau 45.
Je lui ai mis, après avoir assassiné son chaton, plusieurs coups de hache enflammée (level 45 aussi + gravures + boost de puissance), des flèches explosives, des incendiaires, des empoisonnées... tandis qu'elle, en simplement 3 coups d'épée, elle m'a envoyé chez Hadès... malgré une armure que je croyais survitaminée et qui m'a coûté du temps, de l'argent...
Y a comme quelque chose de pas net dans cette histoire...

Je joue aux AC depuis le premier opus, et là je me dis que ça devient n'importe quoi.
Et c'est pas la beauté des paysages qui masqueront ce type d’aberration.